Symbologie Cachée
dans
la Structure Poétique
de
l'Apocalypse de Saint Jean

Version parallèle de l'original grec
(Copie de travail pour usage privé)
Barcelona, 15 Octobre 1993.
Manuel M. Domenech Izquierdo

Remerciements

Je voudrais manifester ma sincère gratitude à tous ceux qui m'ont aidé dans les procédures technologiques et la révision des versions de ce travail. Presque toutes leurs suggestions ont été incorporées dans cette copie:

Isabel Abelló, licenciée en Philologie Anglaise; P. Josep M. Alba S.I. licencié ès Lettres"; Dr. Federico de Alemany Ferrer, doctor en Théologie, Philosofie et Philologie; P. Sebastià Bartina S.I. Dr. en Ecriture Sainte (+); P. Ignacio Borrull, Prêtre; Dr. Raoul Cerratti, professeur d'Histoire Germanique à l' Université d'Oxford; Antoni M. Domenech, étudiant; Josep Lluís Domínguez, Employé de bureau; Joana Expósito, licenciée ès Lettres"; Fra Jordi M. Falasco, Médecin chartreux; Jordi García, licencié en Philologie Anglaise; Angela Guillén, licenciée ès Lettres"; Jesús Jarabo; Isabel Lamarca, licenciée ès Lettres"; Cristina Nogués, licenciée ès Sciences Physiques et Dr. en Informatique; José M. Núñez, Ingénieur; José O'Callaghan S.I., Professeur de Papirologie et Paleografie grecque a le Pontifical Institute Biblique de Rome; Domitille Odoux; Susana Olive, Mère de Famille; Ramon Olmos(*) , licencié ès Sciences Exactes et en Théologie; Cándido Pousada; Carlos Rey, Ingénieur; Bonaventura Roure, Ingénieur; Francesc Sales, Ingénieur; Feliu Saltor, Ingénieur; Josep M. Serra; P. Josep M. Solé Romá C.M.F., Dr. en Ecriture Sainte (+); Josep M. Soler, Ingénieur; Joan Tubau, Ingénieur; Mn. Eduard Vivas, Prêtre.
(*) Tout ce qui concerne le possible symbolisme des répétitions des mots nous le devons à la collaboration spéciale de Ramón Olmos.

Je vous serai reconnaissant de me faire parvenir tous les commentaires, les suggestions ou les contributions que vous voudrez faire à ce travail. S'il vous plaît, adressez-vous à

                    Manuel M. Domenech                     
                    Email para Manuel Ma Domenech Izquierdo

Avant-Propos

Le nouveau découverte

Quand j'étais enfant, j'entendis une prédication sur l'Apocalypse. Le prédicateur disait comme il était important que des choses de ce livre soient vues et entendues. Gardant cela en mémoire, j'ai trouvé une fois sept visions entre les lettres aux sept églises et le thème des sept sceaux dans l'Apocalypse de Saint Jean. J'ai aussi cherché les sept occurrences du verbe "voir" après les sept trompettes, et finalement j'ai trouvé trois parties composées chacune de sept visions.

Alors, j'ai voulu mettre en valeur cette structure. Pour le faire, j'ai commencé à écrire l'Apocalypse avec mon système de traîtement de textes par ordinateur. Quand j'ai eu fini le prologue, alors que ce système de traîtement de textes m'obligeait à marquer le commencement des paragraphes, j'ai trouvé sept paragraphes, et, regardant en détail, j'ai vu aussi sept phrases principales, ou douze, comme dans le sixième paragraphe.

J'ai aussi trouvé des structures similaires dans la reste du texte, et c'est ce que je veux essayer de montrer ici.

Il y a aussi des vers de trois ou neuf lignes quand le rôle de Dieu est important.

Le critère suivi pour commencer une nouvelle ligne est généralement la conjonction "et" ou "aussi", qui est le même mot en grec. Les pronoms relatifs, les impératifs, et les mots "ni", "mais", "voici", "car", "ainsi", "parce que", "jusqu'à", "comme", "où" et les répétitions du même mot, sont aussi un motif pour commencer une nouvelle ligne, mais cela n'arrive pas autant de fois qu'avec le mot "et".

Parfois c'est mieux de faire abstraction du mot "et" dans la division des vers. Alors, les répétitions de "et" viennent indiquées avec des numéros entre parenthèses. Comme nous pouvons le voir à Ap.11,7-9 et Ap.14,9-10.

Selon le critère, d'autres structures peuvent être trouvées. Celles-ci sont indiquées avec des titres et des numéros dans la marge de droite.

Les 40 visions personnelles de Saint Jean

En plus de la vision principale d'Ap. 1,12 qui, d'une certaine manière, renferme tout l'Apocalypse, nous pouvons trouver 40 visions personnelles ou apparitions du verbe "je vis", que nous noterons par des numéros entre parenthèses.

Ceci peut être important, en relation avec le parallélisme existant entre l'Apocalypse et le livre de l'Exode.

Ces 40 visions personnelles proportionnent les éléments des sept chapitres dans la structure ici présentée, sauf dans le cas, évidemment, des sept lettres aux sept églises, et aussi dans les cas suivants: Ap. 4,2-3 et Ap. 4,4-11, qui ne contiennent pas le verbe "je vis"; Ap. 16,12-16, qui est une autre vision à l'intérieur de celle, plus générale, des sept coupes; Ap. 20,11-15 et Ap.21,1-5a qui ne peuvent pas être structurées en vers de sept ou douze lignes. Finalement, d'Ap.11,19 jusqu'à Ap.12,18, Saint Jean n'écrit pas "je vis", il écrit "il fût vu".

Les troisième et quatrième thèmes peuvent être structurés en suivant les visions, au lieu de regarder les sceaux et les trompettes. Cela est indiqué dans le texte par de petites marques dans la marge de droite. De cette façon, nous obtenons le tableau suivant:


                          III - L'Histoire                     
      1. Visión 6: La apertura del primer sello                     
      2. Visión 7: El Jinete vencedor y la guerra                     
      3. Visión 8: El hambre                     
      4. Visión 9: La peste                     
      5. Visión 10: El clamor de los Mártires                     
      6. Visión 11: El terremoto                     
      7. Visión 12: Los cuatro ángeles                     
                    


                          IV - La consommation                     
      1. Visión 13: Los 144.000 Sellados                     
      2. Visión 14: Los Santos                     
      3. Visión 15: Conmoción cósmica                     
      4. Visión 16: El águila voladora                     
      5. Visión 17: El humo de Satanás                     
      6. Visión 18: Los ejércitos del Eufrates                     
      7. Visión 19: Elías y Enoc                     

Les voix entendues

Dans les sept thèmes, des voix sont entendues, comme il suit:                     La vision de l'Agneau: 9 voix                     
                    Les sept sceaux: 12 voix                     
                    Les sept trompettes: 12 voix                     
                    La grande guerre: 7 voix                     
                    Le jugement de Babylone: 7 + 12 ou 12 + 7 voix                     
                    La nouvelle Jérusalem: 9 voix

lesquelles, additionnées à celles du prologue: Ap. 1,11 et Ap. 1,17, nous donnent un total de 70 voix. Les deux premières seront indiquées dans la marge de droite comme (voix 1,70) et (voix 2,70). Les autres avec le numéro d'apparition dans le thème.

Les Poèmes

Il y a quelques structures avec sept vers chacune. Nous les appellerons "poèmes", en maintenant la même dénomination faite par les commentaristes. De même, nous l'indiquerons aussi avec des sous-titres à droite. Nous trouverons les sous-titres suivants:

      1. Poema de los tronos                     
      2. Poema del Cordero                     
      1. Poema de los dos testigos                     
      2. Poema de la mujer y el dragón                     
      3. Poema de las dos bestias                     
      4. Poema del Hijo del Hombre                     
      5. Poema de Babilonia                     
      6. Poema del castigo de Babilonia                     
      7. Poema del aleluya celestial                     
      8. Poema escatológico: El final de la historia                     
      9. Poema de Jerusalén                     

Répétitions de certains mots

Beaucoup d'auteurs ont trouvé une valeur symbolique aux répétitions de certains mots. Les "macarismes" (bénédictions) et les "je viendrai" en sont des exemples connus.

Les répétitions sont indiquées ici avec un numéro après le mot. S'il y a trois numéros, le premier signifie l'ordinal de répétition, le deuxième, celui de la scène, et le dernier, le nombre total de répétitions ou d'apparitions de ce mot-là. S'il y en a deux, le premier indique l'ordinal de répétition, le second le nombre total de répétitions. S'il y en a seulement un, c'est une répétition qui apparaît dans la même scène.

Les mots qui apparaissent sept fois sont: Christ, "je viendrai", patience, digne, préparer, candélabre, abîme, régner, chair, rempli, faucille, aigu, vêtements, heureux, nuée, prostitution, prophétie, tremblement de terre, signe et marque.

Les mots suivants apparaissent douze fois: puissance, repentir, anciens, fumée, parler, être revêtu, coupe et connaître.

Le nom de Jésus apparaît quatorze fois, c'est-à-dire deux fois sept.

Tout-Puissant (Pantocrator) neuf fois, c'est-à-dire trois fois trois.

Babylone apparaît six fois.

L'Agneau apparaît vingt-huit fois; mais le mot "agneau" vingt-neuf, parce que de la bête qui vient de la terre Saint Jean dit qu'elle a des cornes comme d'agneau. Vingt-huit en plus d'être quatre fois sept, est un numéro triangulaire de base 7: (1+2+3+4+5+6+7=28). Les références à l'Agneau sont douze dès la première vision de l'Agneau à Ap. 5,6-10 jusqu'à ce que la bête de la mer apparaît, et neuf dès que la deuxième vision importante de l'Agneau avec les 144.000 à Ap. 14,1-2 jusqu'à l'alléluia celestial pour le châtiment de Babylone. Dernièrement, il apparaît sept fois dans la vision de la nouvelle Jérusalem. Cela est indiqué avec de numéros après le mot "Agneau", qui signifient l'ordinal de répétition, le nombre de la scène, et le nombre total de répétitions.

"Juger" est répété quatre fois, et "jugement" trois, ce qui nous donne un total de sept. Mais tout cela n'est pas indiqué sur cette copie. Peut-être que toutes ces données numériques n'ont pas de symbolisme, mais c'est ce qu'il faut examiner. Il paraît clair qu'une intention est présente.

Conclusion

Bien que la version finale ne soit pas achevée, nous pouvons voir facilement que, contre l'opinion générale, l'Apocalypse de Saint Jean marque le dessein d'un auteur, de la première ligne jusqu'à la dernière.

Son style, qui n'a pas d'équivalent dans la littérature universelle, rend exact, comme il est dit à Ap. 22,18-19, qu'aucun mot ne peut y être ajouté ou retranché.

l est merveilleux de voir que l'art développé avec le rythme des idées, accorde sa splendeur dans toutes les langues. Avec n'importe quelle autre ressource de rythme ou mètre, ce ne serait pas possible. Cela rend facile la méditation, et aussi la déclamation publique du livre.

A mon humble avis, les systèmes de traîtement de textes ont été d'une grande aide pour les hommes. Les spécialistes peuvent continuer à trouver des symbolismes ou à perfectionner ce qui a été trouvé, mais ce travail-ci est suffisant pour démontrer ce qui a été dit, en nous soumettant au jugement de l'Eglise.

Notations

Les paragraphes sont les vers et leurs lignes marquées ainsi:                               


                                 Première ligne
                                 Deuxième ligne
                                 Troisième ligne
                                 Quatrième ligne
                                 Cinquième ligne
                                 Sixième ligne
                                 Septième ligne                               

Parfois le paragraphe est composé de sept phrases principales, parfois de douze, ou même de sept principales et de cinq secondaires, ce qui nous donne un total de douze. La structure se présente alors ainsi:                               


                                 Première ligne (1)
                                      ligne secondaire (2)
                                 Deuxième ligne (3)
                                 Troisième ligne (4)
                                      ligne secondaire (5)
                                      ligne secondaire (6)
                                 Quatrième ligne (7)
                                 Cinquième ligne (8)
                                      ligne secondaire (9)
                                 Sixième ligne (10)
                                 Septième ligne(11)
                                      ligne secondaire (12)                               

Mais, quand la division est moins forte, elle est notée avec des marques comme (_) ou (.), au début de chaque partie secondaire.

Parfois la structure de sept phrases principales se trouve distribuée entre deux ou sept lignes. Ce cas sera présenté ainsi:                               

                                 Première ligne [1]
                                      Deuxième ligne
                                      Troisième ligne
                                 Quatrième ligne [2]
                                 Cinquième ligne [3]
                                      Sixième ligne
                                      Septième ligne                               

                              

                                 Première ligne [4]
                                      Deuxième ligne
                                      Troisième ligne
                                 Quatrième ligne [5]
                                 Cinquième ligne [6]
                                 Sixième ligne [7]
                                      Septième ligne.                               

Il y a des vers qui se composent internement de sept éléments syntactiques. Cela est indiqué avec (_) ou (.) devant chaque partie.

Finalement, quand il y a sept ou douze séries de sept ou douze lignes, elles sont numérotées dans la marge de gauche afin de rendre la structure plus claire.


Prologue et vision principale

   1. (Ap. 1,1-4a) - 1 - [Prologue de Saint Joan]


   Révélation de Jésus (1,14) -Christ (1,7),
        que Dieu lui a donnée
        pour montrer à ses serviteurs ce qui va arriver bientôt;
   et il l'a fait connaître, en l'envoyant par son ange, à Jean, son serviteur,
        qui a attesté la parole de Dieu
   et le témoignage de Jésus (2,14) -Christ (2,7),
        en tout ce qu'il a vu.
   Heureux (1,7) celui qui lit
   et ceux qui entendent les paroles de cette prophétie (1,7),
   et qui gardent les choses qui y sont écrites,
        car le temps est proche!
   Jean aux sept églises qui sont en Asie:

   2. (1,4b-5a) - 2 -


             Grâce à vous
                  et paix
             de la part de Celui qui est, ●  ●
             et qui était
             et qui vient,
             et de la part des sept esprits ●   
                  qui sont devant son trône,
             et de la part de Jésus (3,14) -Christ (3,7), ●   
                  le Témoin,
                  le fidèle,
                  le Premier-né d'entre les morts
             et le Prince des rois de la terre.

   3. (1,5b-6) - 3 -

             A Celui qui nous a aimés,
             et qui nous a delivrés
                  de nos péchés
                  par son sang,
             et qui a fait de nous un royaume,
                  des prêtres pour son Dieu,
                  et son Père,
             à lui la gloire
             et la force
             pour les siècles
                  des siècles!
             Amen!

   4. (1,7-8) - 4 -


             Le voici _qui vient _avec les nuées (1,7)
             et tout oeil le verra,
             et ceux qui l'ont transpercé:
             et toutes les tribus _de la terre _se frapperont la poitrine _à son sujet.
             Oui.
             Amen!
             "Je suis...

                  Je suis l'Alpha
                  et l'Omega, dit le Seigneur ●   
                  Dieu, ●   
                  celui qui est,
                  et qui était
                  et qui vient,
                  le Tout-Puissant (1,9) ●   

   5. (1,9-11) - 5 -


   Moi Jean,
        votre frère,
   qui participe avec vous à: l'affliction,
        et [à la] royauté
        et [à la] patience (1,7) en Jésus (4,14), j'étais dans l'île appelée Patmos,
        à cause de la parole de Dieu
        et du témoignage de Jésus (5,14).
   Je fus ravi en esprit le jour du Seigneur,
   et j'entendis derrière moi une voix forte, comme une trompette, qui disait:
   _"Ce que tu vois, _écris-le _dans un livre, (voix 1,70)
   _et envoie-le _aux sept _églises:
   _à...
        à Ephèse,
        et à Smyrne,
        et à Pergame,
        et à Thyatire,
        et à Sardes,
        et à Philadelphie
        et à Laodicée".

   6. (1,12-17a) - 6 - [Renferme d'Ap. 1,12 à Ap. 22,19]
Ap.22,20 c'est l'epilogue de Saint Jean.

- vision principal -

   Et je me retournai pour voir la voix qui parlait (1,12) avec moi;
   et quand je me fus retourné, je vis sept candélabres (1,7) d'or,
   et, au milieu
        des candélabres (2,7),
               un semblable
                      à un fils
                             d'homme
                                    vêtu
                                           d'une longue robe,
   et ceint à la poitrine d'une ceinture d'or;
   sa tête et ses cheveux étaient blancs comme (1) de la laine blanche, comme (2) de la neige,
   et ses yeux étaient comme (3) une flamme de feu;
   et ses pieds étaient semblables à de l'airain chauffé à blanc comme (4) dans une fournaise,
   et sa voix était comme (5) la voix des eaux nombreuses,
   et il tenait dans sa main droite sept étoiles;
   et de sa bouche sortait un glaive aigu (1,7), à deux tranchants,
   et son visage était comme (6) le soleil lorsqu'il brille dans sa puissance (1,12),
   et quand je le vis, je tombais à ses pieds comme (7) mort.


   7. (1,17b-20) et il posa sur moi sa main droite, en disant:

  - I - [Paroles de Jesuscrist]
   "Ne crains point; [1]
   je suis le Premier [2]●
        et le Dernier, voix 2,70●
        et le Vivant;
   et j'ai été mort, [3]
        et voici _que je suis vivant _pour les siècles _des siècles;
   et je tiens les clefs _de la mort _et de l'enfer. [4]

- II -

   Ecris _donc _ce que tu as vu, [5]●
        et ce qui est,
        et ce qui va arriver ensuite,
   le mystère des sept étoiles _que tu as vues dans ma main droite, [6]
        et les sept candélabres (3,7) _d'or.
   Les sept étoilies sont les anges _des sept églises, [7]
        et les sept candélabres (4,7) sont les sept églises.

  - III - [renferme d' Ap. 2,1 à Ap. 22,11]
A Ap. 22,12 suiven les paroles de Jesuscrist


I - Lettres aux sept églises

1. A l'église d'Ephèse

   (2,1-7)

   A l'ange de l'église d'Ephèse, écris: 1.[1]
       _Voici _ce que dit _Celui qui tient _les sept _étoiles _dans sa _droite, [2]
       .Celui qui marche .au milieu .des sept .candélabres (5,7) d'or: [3]
   Je connais (1,12) tes oeuvres, 2.[4]
        et ta souffrance [5]
        et ta patience (2,7), [6]
   et que... 3.[7]

             et que tu ne peux pas supporter les méchants;
             et tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres
             et ne le sont pas,
             et tu les as trouvés menteurs;
             et tu as de la patience (3,7),
             et tu as supporté pour mon nom,
             et tu ne t'es point lassé.
   Mais... 4.[8]

             Mais j'ai contre toi _que tu as abandonné ton premier amour.
             Souviens-toi _donc _d'où tu es tombé,
             et repens-toi (1,1,12)
             et reviens à tes premières oeuvres;
             sinon, _je viendrais (1,7) à toi,
             et j'ôterais ton candélabre (6,7) _de sa place,
             à moins que tu ne te repentes (2,1,12).

 .Pourtant .tu as en ta faveur .que tu hais .les oeuvres .des Nicola‹tes, .que moi aussi .je hais. 5.[9]
_Que celui _qui a _des oreilles _entende _ce que l'Esprit _dit _aux églises! 6.[10]
.A celui qui vaincra, .je lui donnerais .à manger .de l'arbre .de vie, 7.[11]
       .qui est dans le paradis .de Dieu. [12]

2. A l'église de Smyrne


   (2,8-11)

   Et à l'ange de l'église de Smyrne, écris: 1.[1]1 
        Voici ce que dit le Premier [2]2 
              et le Dernier,
        Celui qui était mort [3]4 
              et qui a repris vie:
   Je connais (2,12) ta tribulation 2.[4]6 
        et ta pauvreté, [5]7 
              -mais tu es riche-
        et les insultes de ceux qui se disent Juifs [6]9 
              et ne le sont pas 10
              mais bien une synagogue de Satan. 11
   Ne crains pas ce que tu auras à souffrir. 3.[7]12

   Voici que le diable va jeter quelques-uns de vous en prison, 4.[8]1 
                    a fin que vous soyez mis à l'épreuve,
        et vous aurez une tribulation de dix jours. [9]3 
   Sois fidèle jusqu'à la mort 5.[10]4 
                    et je te donnerais la couronne de la vie.
   Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux églises! 6.[11]6 
   Celui qui vaincra ne recevra aucun dommage de la seconde mort. 7.[12]7 

3. A l'église de Pergame


   (2,12-17)

   Et à l'ange de l'Eglise de Pergame, écris: 1.[1]
        .Voici .ce que dit .Celui qui .a le glaive .aigu (2,7) .à deux .tranchants: [2]
   Je sais... 2.[3]

             Je sais (3,12) où tu habites: là où se trouve le trône de Satan;
             et tu es fermement attaché à mon nom,
             et tu n'as point renié ma foi,
             et même aux jours où Antipas,
             mon témoin
             mon fidèle,
             a été tué chez vous, où Satan habite.
   Mais... 3.[4]

             j'ai contre toi quelques griefs;
             c'est que tu as là des gens attachés à la doctrine _de Balaam,
             qui a enseigné à Balac à jeter un obstacle devant les fils _d'Isra‰l:
             manger _des viandes immolées _aux idoles
             et se prostituer.
             De même
             toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine _des Nicola‹tes.

   Repens-toi (3,2,12), donc! 4.[5]
   sinon, je viendrais (2,7) à toi promptement, 5.[6]
        et je leur ferais la guerre avec le glaive de ma bouche. [7]
   Que celui qui a des oreilles entende ce que dit l'Esprit aux églises! 6.[8]
   A celui qui vaincra, je donnerais de la manne cachée 7.[9]
        et je lui donnerais une pierre blanche, [10]
        et sur cette pierre est écrit un nom nouveau, [11]
        que personne ne connaît (4,12), si ce n'est celui qui le reçoit. [12]

4. A l'église de Thyatire


   (2,18-29)

   Et à l'ange de l'Eglise de Thyatire, écris: 1


        .Voici .ce que dit .le Fils .de Dieu,
        .Celui qui a .les yeux .comme une flamme .de feu,
        .et dont .les pieds [sont] .semblables .à l'airain:

   Je connais (5,12) tes oeuvres 2
   et ton amour
   et ta foi
   et ton dévouement
   et ta patience (4,7)
   et tes dernières oeuvres
   plus nombreuses que les premières.

   Mais j'ai contre toi _que tu laisses la femme Jézabel, 3
   qui se dit elle-même prophétesse,
   et enseigne
   et induit mes serviteurs _à se prostituer
   et à manger des viandes _immolées aux idoles.
   Et je lui ai donné du temps _pour qu'elle se repente (4,3,12)
   et elle ne veut pas se repentir (5,3,12) _de sa prostitution (1,7).

   Voici que je vais la jeter sur un lit, 4
   et ceux qui ont été adultères avec elle, _pour une grande tribulation,
   s'ils ne se repentent (6,3,12) _des oeuvres qu'elle leur a enseignées.
   Et je ferai mourir _de mort ses enfants,
   et toutes les églises connaîtront _que je suis celui qui sonde les reins
   et les coeurs;
   et je rendrai à chacun de vous _selon vos oeuvres.

   Je vous dis, 5
   aux autres fidèles _de Thyatire,
   qui ne reçoivent pas _cette doctrine,
   qui n'ont pas connu les profondeurs _de Satan,
   comme ils les appellent:
   Je ne vous imposerai _pas d'autre fardeau;
   seulement, tenez ferme ce que vous avez, _jusqu'à ce que je vienne.

   Et à celui qui vaincra 6
   et qui gardera jusqu'à la fin mes oeuvres,
   je lui donnerais pouvoir _sur les nations;
   et il les gouvernera avec un sceptre _de fer,
   ainsi que l'on brise les vases _d'argile,
   comme moi-même j'en ai reçu le pouvoir _de mon Père,
   et je lui donnerais l'étoile _du matin.

   Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux églises! 7

5. A l'église de Sardes


   (3,1-6)

   Et à l'ange de l'Eglise de Sardes, écris: 1.[1]1
       .Voici ce que dit .Celui qui a _.les sept .Esprits .de Dieu [2]2
              .et les sept .étoiles: 3
   Je connais (6,12) tes oeuvres: _tu as la réputation d'être vivant 2.[3]4
              et tu es mort. 5
   .Sois vigilant 3.[4]6
       .et fortifie .le reste ._qui allait mourir, [5]7
                      [._car je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites ._devant .mon Dieu.
   Souviens-toi...
             Souviens-toi _donc _comment tu as reçu 4.[6]1
             et entendu, 2
             et garde-le 3
             et repens-toi (7,4,12). 4
             Si tu ne veilles donc pas, 5
             je viendrais à toi _comme un voleur, 6
             et tu ne sauras pas _à quelle heure je viendrai _à toi. 7

   .Pourtant tu as à Sardes .quelques personnes .qui n'ont pas souillé leurs vêtements (1,7), 5.[7]1
       .et ceux-là .marcheront .avec moi en vêtements blancs, ._parce qu'ils en sont dignes (1,7). [8]2
   Celui qui vaincra sera ainsi revêtu (1,12) de vêtements (2,7) blancs, 6.[9]3
       et je n'effacerai point son nom _du livre _de la vie, [10]4
       et je confesserai son nom _devant mon Père [11]5
              et devant ses anges. 6
   Que celui qui a des oreilles, _entende ce que l'Esprit dit aux églises! 7.[12]7

6. A l'église de Philadelphie


   (3,7-13)

   Et à l'ange de l'Eglise de Philadelphie, écris: 1

   Voici ce que dit _le Saint, 2●
   le Véritable,
   Celui qui a la clef _de David,
   Celui qui _ouvre
   et personne _ne ferme,
   qui ferme
   et personne _n'ouvre:

   Je connais (7,12) tes oeuvres: [*] 3

_Voici _que j'ai mis _devant toi _une porte _ouverte, _que personne _ne peut fermer,


   * parce que tu as peu de puissance (2,12),
   * et tu as gardé ma parole
   * et tu n'as point renié mon nom.

   Voici _que je te donne quelques-uns _de la synagogue _de Satan, 4
   qui se disent juifs
   et ne le sont point,
   mais ils mentent;
   voici, _je les ferai venir
   se prosterner _à tes pieds
   et ils connaîtront que je t'ai aimé.

   Parce que tu as gardé ma parole _sur la patience (5,7) 5
   moi aussi je te garderai _de l'heure _de l'épreuve
   qui va venir _sur la terre habitée,
   pour éprouver les habitants _de la terre.
   Voici que je viens (3,7) bientôt:
   tiens ferme ce que tu as,
   afin que personne ne ravisse ta couronne.

   Celui qui vaincra, j'en ferais une colonne dans le temple de mon Dieu, 6
   et il n'en sortira plus;
   et j'écrirai sur lui le nom de mon Dieu,
   et le nom de la ville de mon Dieu,
   de la nouvelle Jérusalem, qui descend du ciel
   d'auprès de mon Dieu,
   et mon nom nouveau.

   Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux églises! 7

7. A l'église de Laodicée


   (3,14-21)

   Et à l'ange de l'Eglise de Laodicée, écris: 1.[1]
        _Voici _ce que dit _l'Amen, ●●●[2]
        _le Témoin _fidèle _et véritable, ●●●[3]
        _le Principe _de la création _de Dieu: ●●●[4]
   Je connais (8,12) tes oeuvres: tu n'es ni froid ni chaud. 2.[5]
   Plût à... 3.[6]

             Plût à Dieu que tu fusses froid ou chaud!
                  Ainsi, parce que tu es tiède
                  et que tu n'es ni chaud ni froid,
                  je vais te vomir de ma bouche.
             Tu dis: Je suis riche,
                  et je me suis enrichi,
                  et je n'ai besoin de rien;
             et tu ne sais (9,12) pas que tu es un malheureux,
             et misérable
             et pauvre
             et aveugle
             et nu,
   je te conseille... 4.[7]
             je te conseille d'acheter chez moi de l'or purifié par le feu,
                  afin que tu deviennes riche;
             et des vêtements (3,7) blancs
                  pour te revêtir (2,12)
                  et ne pas laisser paraître la honte de ta nudité;
             et un collyre
                  pour oindre tes yeux,
                  afin que tu voies.
             Moi, je reprends
             et je châtie tous ceux que j'aime;
             aie donc du zèle
             et repens-toi (8,5,12).
   Voici... 5.[8]

             Voici _que je me tiens debout à la porte
             et je frappe:
             si quelqu'un entend _ma voix
             et ouvre la porte,
             j'entrerais _chez lui,
             et je souperais _avec lui
             et lui _avec moi.

   _Celui qui vaincra, _je le ferai asseoir avec moi _sur mon trône, 6.[9]
        _comme moi aussi j'ai vaincu [10]
        _et me suis assis _avec mon Père _sur son trône. [11]
   Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux églises! 7.[12]


II - La Vision de l'Agneau

1. Vision 1: Une porte au ciel

Poème des trônes

(4,1-11) [-1-]-[-7-]
 (4,1) - 1 -


   Après cela, je vis (1)
   et voici qu'une porte _était ouverte _dans le ciel,
   et la première voix
   que j'avais entendue, _comme le son d'une trompette _qui me parlait (2,12), dit:
   "Monte ici, (voix 1)
   et je te montrerai ce qui doit arriver _à la suite".
   Aussitôt je fus ravi en esprit.

2. Le trône

 (4,2-3) - 2 -


   Et voici _qu'un trône (1) était dressé _dans le ciel,
   et sur le trône (2) _quelqu'un était assis.
   et Celui qui était assis
   d'un aspect semblable à la pierre _de jaspe
   et de sardoine;
   et le trône (3) était entouré _d'un arc-en-ciel,
   d'un aspect semblable à l'émeraude.

3. Vingt-quatre trônes

 (4,4-6) - 3 -

   Et autour du trône (4) étaient vingt-quatre trônes, 1.[1]
   et sur les trônes 2.[2]
               vingt-quatre
                      anciens (1,1,12)
                             assis,
                                    revêtus (3,12)
                                           de vêtements (4,7)
                                                  blancs,
   et avec des couronnes d'or sur leurs têtes. 3.[3]
   Et du trône (5) sortent des éclairs, 4.[4]●
        et des voix
        et des tonnerres;
   et sept lampes de feu brûlent devant le trône (6): 5.[5]
        ce sont les sept Esprits de Dieu.
   Et en face du trône (7), il y a comme une mer de verre semblable à du cristal. 6.[6]
   Et au milieu du trône (8) 7.[7]
        et autour du trône (9), quatre êtres vivants remplis (1,7) d'yeux devant
        et derrière.

 (4,7-8a) - 4 -

   Et le premier être vivant _ressemble à un lion, 1.[8]
   et le second être vivant _ressemble un jeune taureau, 2.[9]
   et le troisième être vivant, sa face est comme une face d'homme, 3.[10]
   et le quatrième être vivant _ressemble à un aigle qui vole. 4.[11]
   Et les quatre êtres vivants ont _chacun six ailes tout à l'entour, 5.[12]
   et au-dedans ils sont remplis (2,7) d'yeux; 6.[13]
   et ils ne cessent jour _et nuit de dire: 7.[14]

 (4,8b) - 5 - (voix 2)
1.[15]
   "Saint,
   saint,
   saint
2.[16]
   [est le] Seigneur
   le Dieu
   le Tout-Puissant (2,9),
3.[17]
   qui était,
   et qui est,
   et qui vient!"

 (4,9-10) - 6 -

   Et quand les êtres vivants donneront gloire, 1.[18]●
   et honneur
   et actions de grâces _à Celui qui est assis sur le trône (10),
   et à Celui qui vit aux siècles _des siècles,
   les vingt-quatre anciens (2,2,12) tomberont _devant Celui qui est assis sur le trône (11),
   et adoreront Celui qui vit aux siècles _des siècles, 2.[19]
   et jetteront leurs couronnes _devant le trône (12), en disant: 3.[20]

 (4,11) - 7 - (voix 3)

   "Vous êtes digne (2,7), _notre Seigneur 4.[21]
   et notre Dieu, _de recevoir _la gloire 5.[22]●
   et l'honneur
   et la puissance (3,12),
   car c'est vous qui avez créé _toutes choses,
   et c'est à cause de votre volonté _qu'elles ont existé 6.[23]
   et qu'elles ont été créées". 7.[24]

(7+7+3+7 = 24 anciens)

4. Vision 2: Le livre avec sept sceaux

Poème de l'Agneau

   (5,1) - 1 - (5,1-14) [-1-]-[-7-]


   Et je vis (2)
        dans la main droite _de Celui qui était assis _sur le trône
               un livre
                      écrit en dedans
                             et en dehors,
                                    complètement scellé
                                           avec sept sceaux.

5. Vision 3: L'Ange et l'Ancien

   (5,2-5) - 2 -


   Et je vis (3) un ange puissant _qui criait _d'une voix forte:
   ."Qui .est digne (3,7) ._d'ouvrir .le livre (voix 4)
   .et d'en défaire .ses .sceaux?"
   Et personne _dans le ciel,
   ni sur la terre,
   ni sous la terre, ne pouvait _ouvrir le livre
   ni le regarder.

- 3 -

   Et moi je pleurais beaucoup
   parce que personne ne fût trouvé digne (4,7) _d'ouvrir le livre,
   ni de le regarder.
   Et un des anciens (3,3,12) me dit: .._"Ne pleure point; (voix 5)
   ..Voici que a vencu .le lion .._de la tribu .._de Juda,
   ..le rejeton .de David, .._à pouvoir ouvrir .le livre
   ..et ses .sept .sceaux".

6. Vision 4: L'Agneau immolé

   (5,6) - 4 -


   Et je vis (4) au milieu _du trône
   et des quatre êtres vivants,
   et au milieu des anciens (4,3,12), _un Agneau [1,12,28] qui était debout:
   il semblait avoir été immolé;
   il avait sept cornes
   et sept yeux,

   .qui sont .les Sept .Esprits ._de Dieu ._envoyés ._par toute .la terre.

 (5,7-9a) - 5 -


   Et il vint,
   et reçut le livre de la main droite
        de Celui qui était assis
        sur le trône.
   Et quand il eut reçu le livre,
        les quatre êtres vivants
   et les vingt-quatre anciens (5,3,12)
        se prosternèrent devant l'Agneau [2,12,28],
        tenant chacun une harpe
   et des coupes (1,12) d'or remplies (3,7) de parfums,
   qui sont les prières des saints.
   Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant:

 (5,9b-10) - 6 - (voix 6)


             "Vous êtes digne (5,7) de recevoir le livre
             et d'en ouvrir les sceaux;
             car vous avez été immolé
             et vous avez racheté pour Dieu,
                  par votre sang,
             [des hommes] de toute tribu,
                  et de toute langue,
                  et de tout peuple
                  et de toute nation;
             et vous avez fait avec eux pour notre Dieu un royaume
                  et des prêtes,
             et ils régneront (1,7) sur la terre".

7. Vision 5: L'hymne de la création

   (5,11-14) - 7 -

   Et je vis (5) 1.[1]
   et j'entendis la voix d'une multitude d'anges, autour du trône, 2.[2]
        et des êtres vivants [3]
        et des anciens (6,3,12), [4]
   et leur nombre était des myriades de myriades 3.[5]
        et des milliers de milliers, disant d'une voix forte: [6]
   "Il est digne (6,7) l'Agneau [3,12,28] 4.[7]
        qui a été immolé [8]
        de recevoir la puissance (4,12), (voix 7)
        et la richesse
        et la sagesse
        et la force
        et l'honneur
        et la gloire
        et la bénédiction".
   Et toutes... 5.[9]

        Et toutes les créatures
        qui sont dans le ciel
        et sur la terre
        et sous la terre
        et sur la mer,
        et toutes les choses qui s'y trouvent,
        je les entendis qui disaient:

             "A Celui qui est assis _sur le trône (voix 8)
             et à l'Agneau [4,12,28]
             la louange
             et l'honneur
             et la gloire
             et la domination
             aux siècles _des siècles!"
(voix 9)
   Et les quatre êtres vivants disaient: "Amen!". 6.[10]
   Et les anciens (7,3,12) tombèrent 7.[11]
        et adorèrent. [12]


III - Les sept Sceaux

(Sur la marge de droite sont marqués les titres de la structure des sujects troisième et quatrième, en utilisant les visions)

 III - L'Histoire

1. Premier sceau: Le cheval blanc

1. Vision 6: Le premier sceau est ouvert

   (6,1-2) (9 versest (3 fois 3) peut se referer à Dieu)

   _Et je vis (6) _lorsque l'Agneau [5,12,28] ouvrit l'un _des sept sceaux, [1].1
   _et j'entendis l'un _des quatre êtres vivants qui disait _comme d'une voix de tonnerre: [2].2
   _"Viens!" (voix 1)[3].3

2. Vision 7: Le vainqueur et la guerre

   Et je vis (7) [1].4
   et voici un cheval blanc. [2].5
   Et celui qui le montait avait un arc, [3].6
   et on lui donna una couronne, [4].7
   et il partit en vainqueur [5].8
   et pour vaincre. [6].9

2. Deuxième sceau: Le cheval rouge


   (6,3-4)

   Et quand il eut ouvert le deuxième sceau, [7].1
   j'entendis le second être vivant _qui disait: 2
   "Viens!". (voix 2) [8].3
   Et il sortit un autre cheval _qui était roux. [9.4]
   Et celui qui le montait _reçut le pouvoir d'ôter la paix _de la terre, [10].5
   afin que les hommes s'égorgeassent les uns _les autres, [11].6
   et on lui donna une grande épée. [12].7

3. Troisième sceau: Le cheval noir

3. Vision 8: La famine


   (6,5-6)


   Et quand il eut ouvert le troisième sceau,
        j'entendis le troisième être vivant qui disait:
        "Viens!". (voix 3)
   Et je vis (8),
   et voici un cheval noir,
   et celui qui le montait tenait à la main une balance.
   Et j'entendis au milieu des quatre êtres vivants comme une voix qui disait: (voix 4)
        "Un chénice(*) de blé
        pour un denier!(*)
   Et trois mesures d'orge
        pour un denier!;
   et ne gâte pas l'huile et le vin!"
(*) Un "chénice" = 1,094 litres
(*) Un dénier était le salaire que recevait par jour un ouvrier.

4. Quatrième sceau: Le cheval jaune

4. Vision 9: La peste


   (6,7-8)


   Et quand il eut ouvert le quatrième sceau,
        j'entendis la voix du quatrième être vivant qui disait:
        "Viens!". (voix 5)
   Et je vis (9),
   et voici un cheval de couleur pâle.
   Et celui qui le montait se nommait la Mort,
   et l'Enfer le suivait.
   Et on leur donna pouvoir sur la quatrième partie de la terre,
        pour faire tuer par l'épée
        et par la famine
        et par la peste
   et par les bêtes sauvages de la terre.

5. Vision 10: Les saints demandent justice

5. Cinquième sceau: Clameur pour la justice


   (6,9-11)


   Et quand il eut ouvert le cinquième sceau,
   je vis (10) sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu
        et à cause du témoignage qu'ils avaient rendu.
   Et ils crièrent d'une voix forte, en disant: (voix 6)
   "Jusqu'à quand, ô Maître
        Saint
        et veritable, ne jugeras-tu pas
        et ne feras-tu pas justice de notre sang à ceux qui habitent la terre?".
   Et on leur donna à chacun une robe blanche,
   et on leur dit de se tenir en repos encore un peu de temps,
   jusqu'à ce que fût complet le nombre de leurs frères
        qui devaient être mis à mort comme eux.

6. Sixième sceau: La grande tribulation

6. Vision 11: Le tremblement de terre


   1. (6,12-14)


   Et je vis (11), quand il eut ouvert le sixième sceau,
   et il se fit un grand tremblement de terre (1,7),
   et le soleil devint noir _comme un sac de crin,
   et la lune entière parut comme du sang,
   et les étoiles
        du ciel
               tombèrent vers la terre,
                     _comme les figues vertes
                             tombent d'un figuier
                                   _secoué
                                           par un gros vent.
   Et le ciel se retira _comme un livre qu'on roule,
   et toutes les montagnes _et les îles furent remuées de leur place.


   2. (6,15-17)


   Et les rois...
        Et les rois .de la terre,
        et les hauts personnages,
        et les généraux,
        et les riches,
        et les puissants
        et tout esclave
        et homme libre .se cachèrent .dans les cavernes .et les rochers .des montagnes,


   et ils disaient aux montagnes _et aux rochers:
   "Tombez sur nous (voix 7)
   et dérobez-nous _à la face _de Celui qui est assis sur le trône
   et à la colère _de l'Agneau [6,12,28];
   car il est venu le grand jour _de sa colère,
   et qui peut subsister?"

7. Vision 12: Les quatre anges


   3. (7,1)


   Après cela, _je vis (12) _quatre anges _debout
   aux quatre coins _de la terre;
   ils retenaient les quatre vents _de la terre,
   afin qu'aucun vent ne soufflât,
   sur la terre,
   ni sur la mer,
   ni sur aucun arbre.

      IV - La consommation

1. Vision 13: Les 144.000 marqués


   4. (7,2-8) [4 * 7 = 28 + 12 = 40]

_Et je vis (13) un autre ange _qui montait _d'où le soleil _se lève, _tenant _le sceau _du Dieu vivant,

   .et il cria .d'une voix forte .aux quatre anges
        .à qui il avait été donné .de nuire .à la terre
        .et à la mer, en disant:
 _"Ne faites point de mal à la terre, (voix 8)
        _ni à la mer,
        _ni aux arbres,
_jusqu'à ce que nous ayons marqué du sceau, _sur le front, _les serviteurs _de notre Dieu".

   .Et j'entendis .le nombre .de ceux qui avaient été marqués du sceau,

   .cent quarante quatre mille
        .de toutes les tribus .des fils .d'Isra‰l:
   de la tribu...
             de la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau;
             de la tribu de Ruben, douze mille;
             de la tribu de Gad, douze mille;
             de la tribu d'Aser, douze mille;
             de la tribu de Nephtali, douze mille;
             de la tribu de Manassé, douze mille;
             de la tribu de Siméon, douze mille;
             de la tribu de Lévi, douze mille;
             de la tribu d'Issachar, douze mille;
             de la tribu de Zabulon, douze mille;
             de la tribu de Joseph, douze mille;
             de la tribu de Benjamin, douze mille marqués du sceau.

2. Vision 14: Les saints


   5. (7,9-10)


   Après cela, je vis (14)
   une foule immense
        que personne ne pouvait compter, de toute nation,
        et de toute tribu,
        et de tout peuple
        et de toute langue. Ils étaient debout devant le trône
   et devant l'Agneau [7,12,28], revêtus (4,12) de robes blanches
   et tenant des palmes à la main.
   Et ils criaient d'une voix forte, disant: (voix 9)
   "Le salut est à notre Dieu
        qui est assis sur le trône,
   et à l'Agneau [8,12,28]!".


   6. (7,11-12)


   Et tous les anges se tenaient debout autour du trône
   et autour des anciens (8,4,12)
   et des quatre êtres vivants;
   et ils se prosternèrent sur leurs faces _devant le trône,
   et adorèrent Dieu en disant:
   "Amen! (voix 10)
   La louange...
        La louange
        et la gloire
        et la sagesse
        et l'action de grâces
        et l'honneur
        et la puissance (5,12)
        et la force _soient à notre Dieu, _pour les siècles _des siècles: _amen!"


   7. (7,13-17)
(voix 11)
   Et alors un des anciens (9,4,12), prenant la parole me dit: [1]
   "Ceux que tu vois revêtus (5,12) de ces robes blanches qui sont-ils, [2]
   et d'où sont-ils venus?" [3]
   Et je lui dis: [4]
   "Mon Seigneur,vous le savez (10,12)". [5]
   Et il me dit: [6]
   "Ce sont... (voix 12)
        Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation, (1)[7]
        et ils ont lavé leurs robes (2)[8]
        et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau [9,12,28]. (3)[9]
       [C'est pour cela qu'ils sont devant le trône de Dieu [10]
        et le servent jour et nuit dans son sanctuaire. (4)[11]
        Et Celui qui est assis sur le trône les abritera sous sa tente. (5)[12]
     

        Ils n'auront plus jamais faim, (6)[1]
        ils n'auront plus jamais soif, (7)[2]
        l'ardeur du soleil ne les accablera plus, (8)[3]
        ni aucune chaleur brûlante, (9)[4]
        car l'Agneau [10,12,28] qui est au milieu du trône les paîtra (10)[5]
        et les conduira aux sources des eaux de la vie, (11)[6]
        et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux". (12)[7]

7. Septième sceau: Silence au ciel

3. Vision 15: La commotion cosmique


   (8,1-6)


   Et quand eut ouvert
        le septième
               sceau,
                      il se fit
                             dans le ciel
                                    un silence
                                           comme une demi-heure.
   Et puis je vis (15) les sept anges qui se tiennent devant Dieu,
   et on leur donna sept trompettes.
   Et il vint...
        Et il vint un autre ange,
        et il se tint près de l'autel,
        ayant un encensoir d'or à la main;
        et on lui donna beaucoup de parfums
        pour qu'il les offrît, avec les prières de tous les saints,
        sur l'autel d'or
        qui est devant le trône;
   et la fumée (1,1,12)
        des parfums,
               formés des prières
                      des saints,
                             monta
                                    de la main de l'ange
                                           devant Dieu.
   Et l'ange...
        Et l'ange prit l'encensoir,
        et le remplit du feu de l'autel,
        et le jeta sur la terre;
        et il y eut des tonnerres,
        et des voix,
        et des éclairs,
        et un tremblement de terre (2,7).

_Et les sept _anges _qui avaient _les sept _trompettes _se préparèrent (1,7) _à en sonner.


IV - Les sept Trompettes

1. La première et deuxième trompettes


   (8,7-9)


   Et le premier sonna de la trompette,
   et il y eut de la grêle
        et du feu mêlés de sang,
   qui tombèrent sur la terre;
   et le tiers de la terre fut brûlé,
        et le tiers des arbres fut brûlé,
        et toute l'herbe verte fut brûlée.


   Et le deuxième ange sonna de la trompette,
   et une sorte de grande montagne tout en feu fut jetée dans la mer;
   et le tiers de la mer devint du sang,
        et le tiers des créatures marines qui ont vie périt,
        et le tiers des navires fut détruit.

2. La troisième trompette: L'étoile tombe du ciel


   (8,10-11)


   Et le troisième ange sonna de la trompette;
   et il tomba du ciel _une grande étoile, _ardente _comme une torche,
   et elle tomba sur le tiers des fleuves
   et sur les sources des eaux.
   Et le nom de cette étoile est Absinthe;
   et le tiers des eaux fut changé en absinthe,
   et beaucoup d'hommes moururent _de ces eaux, _parce qu'elles étaient devenues amères.

3. La quatrième trompette: La grande blessure


   (8,12)


   Et le quatrième ange sonna de la trompette;
   et le tiers _du soleil fut frappé,
   et le tiers _de la lune
   et le tiers _des étoiles,
   afin que le tiers _de ces astres fût obscurci,
   et qu'un tiers _du jour perdît sa clarté
   et la nuit de même.

4. Intermède: Annonce des trois malheurs

4. Vision 16: L'aigle


   (8,13)


   Et je vis (16),
   et j'entendis un aigle _qui volait _au milieu du ciel,
   disant d'une voix forte:
   "Malheur! (voix 1)
   Malheur!
   Malheur à ceux qui habitent sur la terre,
   à cause du son _des trois autres trompettes _dont les trois anges _vont sonner!"

5. Vision 17: La fumée de Satan

5. La cinquième trompette: Le premier malheur!


   (9,1a)

   Et le cinquième ange sonna de la trompette; [1]


   (9,1b-3)

   et je vis (17) une étoile qui était tombée du ciel sur la terre, [2]
   et on lui donna la clef du puits de l'abîme (1,7).
   Et elle ouvrit le puits de l'abîme (2,7),
   et il s'éleva du puits une fumée (2,2,12) _comme la fumée (3,2,12) d'une grande fournaise;
   et le soleil _et l'air furent obscurcis _par la fumée (4,2,12) du puits.
   Et, de cette fumée (5,2,12), des sauterelles se répandirent _sur la terre;
   et il leur fut donné un pouvoir _comme celui que possèdent les scorpions de la terre;


   (9,4-5)
(voix 2)
   et on leur ordonna de ne point nuire à l'herbe _de la terre, [3]
   ni à aucune verdure,
   ni à aucun arbre,
   mais seulement aux hommes qui n'ont pas le sceau _de Dieu _sur leurs fronts.
   Et il leur fut donné, non de les tuer,
   mais de les tourmenter _pendant cinq mois;
   et leur tourment est semblable à celui d'un homme _piqué par le scorpion.


   (9,6a)

   Et en ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas, [4]


   (9,6b)

   et ils souhaiteront la mort, et la mort fuira loin d'eux. [5]


   (9,7-11)

   Et ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés (2,7) pour le combat, [6]
   et elles avaient sur la tête comme (1) des couronnes d'or;
   et leurs visages étaient comme (2) des visages d'hommes,
   et leurs cheveux comme (3) des cheveux des femmes,
   et leurs dents comme (4) des dents de lions,
   et elles avaient des cuirasses comme (5) des cuirasses de fer,

   et le bruit
        de leurs ailes
               comme (6) un bruit
                      de chars
                             à plusieurs chevaux
                                    qui courent
                                           au combat,
   et elles ont des queues semblables(*) à des scorpions,
   et des aiguillons,
   et c'est dans leurs queues qu'est le pouvoir de faire du mal aux hommes durant cinq mois.
   Il y a sur elles, comme roi, l'ange de l'abîme (3,7), qui se nomme en hébreu Abaddon,
   et en grec Apollyon.


(*) Il n'y a pas un septième "comme"; au contraire d'Ap.1,12-17a.
   (9,12)

 _Le premier _malheur _est passé; _voici _qu'en arrivent encore _deux autres _à la suite. [7]

6. La sixième trompette: Le deuxième malheur!

6. Vision 18: L'armée de l'Euphrate


   1. (9,13-16)


   Et le sixième ange sonna de la trompette;
   et j'entendis une voix
        des quatre cornes
               de l'autel
                      d'or
                             qui est devant Dieu;
                                    elle disait
                                           au sixième ange
   qui avait la trompette:
   "Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve de l'Euphrate". (voix 3)

   Et alors...
        Et alors furent déliés les quatre anges
        qui avaient été préparés (3,7)
        pour l'heure,
        et le jour,
        et le mois
        et l'année,
        afin de tuer la troisième partie des hommes.


   Et le nombre des troupes de cavalerie avait deux myriades de myriades;
   j'en entendis le nombre. (voix 4)


   2. (9,17)


   Et c'est ainsi que je vis (18)
        les chevaux
               dans la vision,
                      et ceux qui
                             montaient
                                    sur eux:
                                           ils avaient...
        ils avaient des cuirasses couleur de feu,
        et d'hyacinthe
        et de soufre;
        et les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions,
        et leur bouche jetait du feu,
        et de la fumée (6,3,12)
        et du soufre.


   3. (9,18-21)


   La troisième partie des hommes fut tuée par ces trois fléaux,


        par le feu,
        et par la fumée (7,3,12)
        et par le soufre _qui sortait _de leur bouche,
        car le pouvoir de ces chevaux _est dans leur bouche
        et dans leurs queues:
        car leurs queues, _semblables à des serpents, _ont des têtes,
        et c'est avec elles qu'ils blessent.


   Et les autres hommes,
        qui ne furent pas tués
               par ces fléaux,
                      ne se repentirent (9,6,12) pas non plus
                             des oeuvres
                                    de leurs mains,
                                           pour ne plus adorer les démons
   et les idoles...


        et les idoles d'or
        et d'argent
        et d'airain
        et de pierre
        et de bois, qui ne peuvent ni voir
        ni entendre
        ni marcher;


   et ils ne se repentirent (10,6,12) pas de leurs meurtres,
   ni de leurs enchantements,
   ni de leur prostitution (2,7),
   ni de leurs vols.

7. Vision 19: Hénoch et Elie


   4. (10,1-4)


   Et je vis (19) un autre ange puissant qui descendait de ciel, revêtu (6,12) d'une nuée (2,7),
        et l'arc-en-ciel au-dessus de la tête;
        et son visage était comme le soleil,
        et ses pieds comme des colonnes de feu.
   Et il tenait à la main un petit livre ouvert;
   et posa le pied droit sur la mer
   le gauche sur la terre,
   et il cria d'une voix forte, comme rugit un lion;
   et quand il eut poussé ce cri, les sept tonnerres parlèrent (3,12) de leurs propres voix.
   Et quand les sept tonnerres eurent parlé (4,12), je me disposais à écrire, (voix 5)
        et j'entendis du ciel une voix qui disait: "Scelle ce qu'ont dit les sept tonnerres,
        et ne l'écris point".

Poème des deux témoins

   5. (10,5-7) (10,5-11,13) [1]-[7]
[1]
   Et l'ange que j'avais vu debout sur la mer
   et sur la terre, leva sa main droite vers le ciel,
   et jura...
        et jura par Celui qui vit aux siècles des siècles,
        qui a créé le ciel
        et les choses qui y sont,
        et la terre
        et les choses qui y sont,
        et la mer
        et les choses qui y sont, qu'il n'y aurait plus de temps,

_mais qu'aux jours .de la voix .du septième ange
_alors que ferait sonner .de la trompette,
_serait consommé, _le mystère .de Dieu
_comme il l'a annoncé .à ses _serviteurs, _les prophètes.

   6. (10,8-10) [2]


   Et la voix que j'avais entendue du ciel, me parla (6,12) de nouveau
        et dit: _"Va, _prends le petit livre ouvert _dans la main _de l'ange (voix 6)
        _qui se tient debout _sur la mer _et sur la terre".
   Et j'allais vers l'ange, et je lui dis de me donner le petit livre.
   Et il me dit: _"Prends, (voix 7)
        _et dévore-le;
        _et il sera amer _à tes entrailles,
        _mais dans ta bouche _il sera doux _comme du miel".
   Et je pris alors le petit livre de la main de l'ange
   et je le dévorai;
   et il était dans ma bouche doux comme du miel;
   et quand je l'eus dévoré, il me causa de l'amertume dans les entrailles.

   7. (10,11;11,1-2) [3]

   Et on me dit:"Il faut encore que tu prophétises sur beaucoup de peuples (voix 8)
        et de nations,
        et de langues
        et de rois".
   Et on me donna un roseau semblable à un bâton, en disant: "Lève-toi (voix 9)
   et mesure le temple de Dieu,
        et l'autel
        et ceux qui y adorent.
   Et le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors
   et ne le mesure pas
   car il a été donné aux Nations,
   et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois.

   8. (11,3-6) [4]


   Et je donnerai à mes deux témoins revêtus (7,12) de sacs,
   et ils prophétiseront pendant mille deux cents soixante jours.
   Ceux-ci sont les deux oliviers
        et les deux candélabres (7,7)
        qui sont dressés en présence du Seigneur de la terre.
   Et si quelqu'un veut leur nuire, un feu sort de leur bouche
        et il dévore leurs ennemis:
   et si quelqu'un veut les nuire, c'est ainsi qu'il doit périr.
   Ils ont la puissance de fermer le ciel
        pour empêcher la pluie de tomber durant les jours de leur prophétie (2,7);
   et ils ont pouvoir sur les eaux pour les changer en sang,
   et pour frapper la terre de toutes sortes de plaies, autant de fois qu'ils le voudront.

   9. (11,7-9) [5]


   Et (1) quand ils auront achevé
               leur témoignage,
                      la bête
                             qui monte
                                    de l'abîme (4,7)
                                           fera la guerre,
                                                  contre eux,
   et (2) les vaincra
   et (3) les tuera;
   et (4) leur cadavre restera gisant sur la place de la grande ville,
        qui est appelée en langage figuré Sodome et (5) Egypte,
   là où leur Seigneur aussi (6)(*) fut crucifié.
   Et (7) des hommes de divers peuples,
        et (8) tribus
        et (9) langues
        et (10) nations
        verront leur cadavre étendu trois jours et (11) demi,
   et (12) sans permettre qu'on leur donne la sépulture.


(*) "Aussi" c'est, en grec, le même mot que "et". Il y a eu "théologiens" qui ont dit que ce verset clairement est une addition au texte primitif. Mais c'est précisement avec celui-ci qu'on complete les douze "et".
   10. (11,10-11) [6]


   Et les habitants de la terre se réjouiront _à leur sujet;
   et ils se livreront à l'allégresse
   et s'enverront des présents _les uns les autres,
   parce que deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre.
   Et après les trois jours _et demi, _un esprit de vie _venant de Dieu entra en eux;
   et ils se dressèrent sur leurs pieds,
   et une grande crainte s'empara de ceux qui les regardaient.
(voix 10) [7]
   11. (11,12-13) Et l'on entendit une grande voix venant du ciel, qui leur disait: "Montez ici";


   et ils montèrent au ciel _dans une nuée (3,7),
   et leurs ennemis les ont regardés.
   Et à cette même heure, _il se fit un grand tremblement de terre (3,7);
   et la dixième partie de la ville s'écroula
   et sept mille hommes périrent _dans le tremblement de terre (4,7)
   et le reste fut plongé dans la terreur
   et ils rendirent gloire _au Dieu _du ciel.


   12. (11,14)

_Le second _malheur _est passé; _voici _que le troisième _malheur _vient bientôt.

7. La septième trompette: Le troisième malheur!


   (11,15-16)


   Et le septième ange sonna de la trompette,
   et l'on entendit dans le ciel des voix fortes _qui disaient:
 ."L'empire .du monde .est passé .à notre Seigneur (voix 11)
   .et à son Christ (4,7)

   .et il régnera (2,7) _.aux siècles _des siècles"
   Et alors
        les vingt-quatre anciens (10,5,12)
              _qui sont assis
                      devant Dieu
                             sur leurs trônes,
                                    se prosternèrent
                                           sur leurs faces
   et adorèrent Dieu, _en disant:

   (11,17-18) (voix 12)

             "Nous vous rendons grâces, Seigneur
             Dieu
             le Tout-Puissant (3,9),
             qui êtes
             et qui étiez,
             car vous avez pris votre grande puissance (6,12)
             et vous régnez (3,7),           


             Et les nations se sont irritées,
             et votre colère est venue,
             et le temps _de juger les morts
             et de donner la récompense _à vos serviteurs, _les prophètes
             et aux saints
             et à ceux qui craignent votre nom, _les petits _et les grands,
             et de perdre ceux qui perdent la terre".


V - La Grande Guerre

1. L'arche de l'alliance

Poème de la femme et le dragon

   (11,19) (11,19-12,18) [1]-[7]
[1]
   Et le sanctuaire _de Dieu _dans le ciel fut ouvert,
   et l'arche _de son alliance il fût vu _dans son sanctuaire.
   Et il y eut des éclairs
   et des voix
   et des tonnerres
   et un tremblement de terre (5,7)
   et une _grosse grêle.

2. Le premier grand signe: La femme revêtue du soleil


   (12,1-2)
[2]
   Et il fût vu un grand signe (1,7) _dans le ciel:
   une femme revêtue (8,12) du soleil,
   et la lune sous ses pieds,
   et une couronne _de douze étoiles _sur sa tête.
   Et elle était enceinte,
   et elle criait _à cause des douleurs de l'enfantement
   et elle souffrait le tourment _d'enfanter.

3. Le dragon rouge


   (12,3-4a)
[3]
   Et un autre signe (2,7) fût vu encore _dans le ciel:
   et voici _un grand dragon rouge,
   ayant sept têtes
   et dix cornes
   et sur ses têtes, sept diadèmes;
   et sa queue entraînait le tiers _des étoiles _du ciel,
   et elle les jeta _sur la terre.


   (12,4b-6)
[4]
   Et le dragon se dressa devant la femme
        qui allait enfanter,
   afin de dévorer son enfant,
        dès qu'elle l'aurait mis au monde.
   Et elle mit au monde un enfant mâle,
   qui doit mener paître toutes les nations avec un sceptre de fer;
   et son enfant fut enlevé
        auprès de Dieu
        et auprès de son trône,
_et la femme _s'enfuit _au désert,
       _où ella a _un lieu _préparé (4,7) _par Dieu,
   afin qu'elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours


   (12,7-9)
[5]
   Et il y eut un combat dans le ciel: Michel
   et ses anges combattaient contre le dragon;
   et le dragon
   et ses anges combattaient;
   et ils ne purent vaincre,
        ni leur place même ne se trouva plus dans le ciel.
   Et il fut précipité, le grand dragon,
        le serpent ancien,
        celui qui est appelé le diable
        et Satan,
        le séducteur de toute la terre, il fut précipité sur la terre
   et ses anges furent précipités avec lui.

   (12,10-12) Et j'entendis dans le ciel une voix forte qui disait: [6]

   "Maintenant... (voix 1)
             Maintenant le salut
             et la puissance (7,12)
             et l'empire sont à notre Dieu,


   "et l'autorité à son Christ (5,7);
        car il a été précipité, l'accusateur de nos frères,
        celui qui les accuse jour et nuit devant notre Dieu.
_Et eux aussi _l'ont vaincu _par le sang _de l'Agneau [11,12,28]
       _et par la parole _de son _témoignage,
   et ils ont méprisé leur vie jusqu'à mourir.
   C'est pourquoi, réjouissez-vous, cieux,
        et vous qui y demeurez!
   Malheur à la terre
        et à la mer!
   car le diable
               est descendu
                      vers vous,
                             avec une grande fureur,
                                    sachant (11,12)
                                           qu'il ne lui reste
                                                  que peu de temps".


   (12,13-18)
[7]
    Et quand le dragon
               se vit précipité
                      sur la terre,
                             il poursuivit
                                    la femme
                                           qui avait mis au monde
                                                  l'enfant mâle.
   Et les deux...
             Et les deux ailes _du grand aigle furent données à la femme
             pour s'envoler au désert,
             dans son lieu,
             où elle est nourrie _un temps,
             et des temps
             et la moitié _d'un temps,
             hors _de la présence _du serpent.

_Et le serpent _lança _de sa gueule, _derrière la femme, _de l'eau _comme un fleuve,
       _afin qu'elle fût emportée par le fleuve.
   Et la terre vint au secours de la femme,
        et la terre ouvrit son sein
        et engloutit le fleuve que le dragon avait jeté de sa gueule.
   Et le dragon fut rempli de fureur contre la femme,
   et il alla faire la guerre au reste de ses enfants,
        à ceux qui observent les commandements de Dieu
        et qui gardent le témoignage de Jésus (6,14).
   Et il s'arrêta sur le sable de la mer.

4. Vision 20: La bête de la mer

Poème des deux bêtes

   (13,1-3a) (13,1-18) [1]-[7]
[1]
   Et je vis (20) monter de la mer une bête
        qui avait sept têtes et dix cornes,
   et sur ses cornes dix diadèmes,
   et sur ses têtes des noms de blasphème.
   Et la bête que je vis ressemblait à un léopard;
        et ses pieds étaient comme ceux d'un ours,
        et sa gueule comme une gueule de lion.
   Et le dragon lui donna sa puissance (8,12),
        et son trône
        et une grande autorité.
   Et une de ses têtes paraissait blessée à mort;
   et la blessure mortelle fut guérie.


   (13,3b-6)
[2]
   Et toute la terre, saisie d'admiration, suivit la bête,
   et l'on adora le dragon parce qu'il avait donné l'autorité à la bête,
   et l'on adora la bête, en disant:
        "Qui est semblable à la bête, (voix 2)
        et qui peut combattre contre elle?"
   Et il lui fut donné une bouche qui disait (7,12) des paroles arrogantes
        et blasphématoires,
   et il lui fut donné autorité d'agir pendant quarante-deux mois.
   Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu,
        pour blasphémer son nom
   et son tabernacle
        ceux qui habitent dans le ciel.


   (13,7-8)


   Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints
   et de les vaincre;
   et il lui fut donné autorité sur toute tribu
   et peuple
   et langue
   et nation.
   Et tous les habitants de la terre l'adoreront,
        ceux dont le nom n'a pas été écrit dans le livre
               de vie
                      de l'Agneau [12,12,28]
                             immolé,
                                    dès la fondation
                                           du monde.
   (13,9-10)
[4]
   Que celui qui a des oreilles, entende:
   Si quelqu'un mène en captivité,
   il sera mené en captivité;
   si quelqu'un tue par l'épée,
   il faut qu'il soit tué par l'épée.
   C'est ici la patience (6,7)
   et la foi des saints.

5. Vision 21: La bête de la terre


   (13,11-12)
[5]
   Et je vis (21) monter _de la terre _une autre bête,
   qui avait deux cornes _semblables à celles d'un agneau [29,28],
   et qui parlait (8,12) comme un dragon.
   Et elle exerçait toute l'autorité _de la première bête _en sa présence,
   et elle amenait la terre
   et ses habitants à adorer la première bête,
   dont la blessure mortelle avait été guérie.


   (13,13-15)
[6]
   Et elle opérait aussi de grands signes (3,7),
   et jusqu'à faire descendre le feu du ciel sur la terre
        à la vue des hommes,
   et elle trompait les habitants de la terre
        par les signes (4,7) qu'il lui était donné d'opérer
        en présence de la bête,
   persuadant les habitants de la terre de dresser une image à la bête
        qui porte la blessure de l'épée
        et qui a repris vie.
   Et lui fut donné d'animer l'image de la bête,
   de façon à la faire parler (9,12)
   et à faire tuer tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête.


   (13,16-18)
[7]
   Et elle fit...
             Et elle fit qu'à tous,
             petits
             et grands
             et riches
             et pauvres
             et libres
             et esclaves on mit une marque (1,7)


        sur la main droite
        ou sur le front
   et que nul ne pût acheter
        ou vendre,
   s'il n'avait pas la marque (2,7)
        du nom de la bête
        ou le nombre de son nom.
   C'est ici la sagesse!
   Que celui qui a de l'intelligence compte le nombre de la bête;
   car c'est un nombre d'homme
   et ce nombre est six cent soixante-six.(*)
(*) Le numéro 666 est triangulaire: 1+2+3+4+5+...+36 (36 = 6 fois 6).

6. Vision 22: L'Agneau et les 144.000


   (14,1)


   Et je vis (22)
   et voici que l'Agneau [1,9,28]
   se tenait sur la montagne de Sion,
   et avec lui cent quarante-quatre mille,
   qui avaient son nom
   et le nom de son Père
   écrits sur leurs fronts.


   (14,2-3)

   Et j'entendis une voix qui venait du ciel, (voix 3)
        pareille au bruit de grandes eaux
   et à la voix d'un grand tonnerre;
   et le son que j'entendis ressemblait à un concert de harpistes
        qui jouaient de leurs harpes.
   Et ils chantaient comme un cantique nouveau
        devant le trône
   et devant les quatre êtres vivants
   et les anciens (11,6,12);
   et nul ne pouvait apprendre ce cantique,
        si ce n'est les cent quarante-quatre mille
        qui ont été rachetés de la terre.


   (14,4-5)


   Ce sont eux qui ne se sont pas souillés _avec des femmes, _car ils sont vierges.
   Ce sont eux qui accompagnent l'Agneau [2,9,28] _partout où il va.
   Ce sont eux qui ont été rachetés _d'entre les hommes,
   comme des prémices pour Dieu
   et pour l'Agneau [3,9,28];
   et il ne s'est point trouvé de mensonge _dans leur bouche,
   car ils sont irréprochables.

7. Vision 23: Le cri des anges

Poème du Fils de l'homme

   (14,6-7) (14,6-20) [1]-[7]
[1]
   Et je vis (23)
               un autre ange (1)
                      qui volait
                             par le milieu du ciel,
                                    tenant l'Evangile éternel,
                                           pour l'annoncer
                                                  aux habitants de la terre,
   et à toute nation,
        et tribu
        et langue
        et peuple. Il disait d'une voix forte:
   "Craignez Dieu (voix 4)
   et donnez-lui gloire,
   car est venue _l'heure _de son jugement,
   et adorez _Celui qui a fait _le ciel
        et la terre
        et la mer
   et les sources _des eaux".


   (14,8) Cet vers peut être seulement de six lignes parce que parle de Babylone.
[2]
   Et un autre ange (2), le deuxième, le suivit, en disant:
   "Elle est tombée, (voix 5)
   elle est tombée,
   Babylone (1,6)
   la grande,
   qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de sa prostitution (3,7)".


   (14,9-10)
[3]
   Et (1) un autre ange (3), le troisième, les suivit, en disant d'une voix forte:
   "Si quelqu'un adore la bête
        et (2) son image (voix 6)
   et (3) en prend la marque (3,7)
        sur son front
        ou sur sa main,
   il boira, lui aussi (4), du vin de la fureur de Dieu,
        du vin pur versé dans la coupe de sa colère,
   et (5) il sera tourmenté dans le feu
        et (6) le soufre,
   devant la face des saints anges
   et (7) devant la face de l'Agneau [4,9,28].


   (14,11-12)
[4]
   Et la fumée (8,4,12) _de leur supplice s'élèvera aux siècles _des siècles,
   et il n'y aura de repos, _ni jour _ni nuit, _pour ceux qui adorent la bête
   et son image,
   et pour quiconque aura reçu la marque (4,7) de son nom.
   C'est ici la patience (7,7) des saints,
   qui gardent les commandements de Dieu
   et la foi de Jésus (7,14)".


   (14,13)
[5]
   Et j'entendis une voix _du ciel, _qui disait:
   "Ecris: (voix 7)
   Heureux (2,7) les morts _qui meurent dans le Seigneur, _dès maintenant!
   Oui,
   dit l'Esprit,
   qu'ils se reposent _de leurs travaux,
   car leurs oeuvres les suivent".


VI - Le Jugement de Babylone

1. Vision 24: La moisson du grain et la récolte du raisin


(*) Le Fils de l'Homme au milieu des anges remplace l'ange 4, entre Ap.14,6 et Ap.14,20.
   (14,14-16)
[6]
   Et je vis (24),
   et voici une nuée (4,7) blanche
   et sur la nuée (5,7) quelqu'un était assis qui ressemblait à un fils de l'homme(*)
        ayant sur la tête une couronne d'or,
   et dans sa main une faucille (1,7) aigu‰ (3,7).
   Et un autre ange (5)
               sortit
                      du sanctuaire,
                             criant
                                    d'une voix forte
                                           à celui qui était assis
                                                  sur la nuée (6,7):
      "_Lance ta faucille (2,7)
       _et moissonne, (voix 1)-1
       _parce qu'il est venu le temps _de moissonner
       _parce que la moisson _de la terre _est mûre".
   Et alors Celui qui était assis sur la nuée (7,7) jeta sa faucille (3,7) sur la terre,
   et la terre fut moissonnée.

   (14,17-20) [7]


   Et un autre ange (6)
               sortit du sanctuaire
                      qui est dans le ciel,
                             portant,
                                    lui aussi,
                                           une faucille (4,7)
                                                  aigu‰ (4,7).
   Et un autre ange (7) sortit de l'autel,
        celui qui a pouvoir sur le feu,
   et s'adressa d'une voix forte à celui qui avait la faucille (5,7) aigu‰ (5,7), disant:
       "_Lance ta faucille (6,7) _aigu‰ (6,7), (voix 2)-2
       _et coupe les grappes _de la vigne _de la terre,
       _car les raisins _en sont mûrs".
   Et l'ange jeta sa faucille (7,7) sur la terre,
   et vendangea la vigne de la terre,
   et il en jeta les grappes dans la grande cuve de la colère de Dieu.
   Et la cuve fut foulée hors de la ville,
        et il en sortit
                      du sang
                             du cuve
                                    jusqu'à la hauteur du mors
                                           des chevaux,
                                                  sur un espace
                                                       de mille six cents stades(*) .
(*) 1 stade = 177,6 m 1600 = 40 x 40 stades carrés

2. Vision 25: Le second signe merveilleux: Les sept anges


   (15,1)


    Et je vis (25) _dans le ciel _un autre signe (5,7)
    grand
    et étonnant:
.br
   .sept anges
.br
   .qui tenaient ._les sept plaies,
.br
   .les sept dernières,
.br
   .car c'est par elles ._que doit se consommer ._la colère de Dieu.

3. Vision 26: La mer de verre


   (15,2-4)


   Et je vis (26) comme une mer de verre,
        mêlée de feu,
   et les vainqueurs de la bête,
   et de son image
   et du nombre de son nom,
        étaient debout
        au bord de cette mer
        tenant les cithares de Dieu.
   Et ils chantaient le cantique de Mo‹se,
        le serviteur de Dieu,
   et le cantique de l'Agneau [5,9,28] disant:
   "Grandes... (voix 3)-3

             "Grandes et admirables sont vos oeuvres,
                  Seigneur,
                  Dieu
                  le Tout-Puissant (4,9).
             Justes et véritables sont vos voies,
                  ô Roi des siècles!
             Qui ne craindrait, Seigneur,
                  et ne glorifierait votre nom?
             Car vous seul êtes saint.
             Car toutes les nations vont venir
             et vont se prosterner devant vous,
             car vos jugements ont éclaté".

4. Visions 27 et 28: Les sept coupes


   1. (15,5-8;16,1)


   Et après cela, je vis (27),
   et s'ouvrit dans le ciel le sanctuaire du tabernacle du témoignage.
   Et les sept anges
               qui ont en main les sept plaies
                      sortirent
                             du sanctuaire;
                                    ils étaient vêtus d'un lin
                                           pur
                                                  éclatant,
        et ils étaient ceints tout autour de la poitrine avec des ceintures d'or.
   Et l'un
               des quatre _êtres vivants
                      donna
                             aux sept anges
                                    sept coupes (2,12) _d'or,
                                           remplies (4,7) _de la colère _de Dieu
                                                  qui vit aux siècles _des siècles.
   Et le sanctuaire fut rempli de fumée (9,5,12) par la gloire de Dieu
        et par sa puissance (9,12)
   et personne
               ne pouvait
                      entrer
                             dans le sanctuaire,
                                    jusqu'à ce que fussent consommées
                                           les sept plaies
                                                  des sept anges.
_Et j'entendis _une grande voix .du sanctuaire,
        _qui disait .aux sept .anges:
     _"Allez (voix 4)-4
        _et versez .sur la terre _les sept coupes (3,12) _de la colère .de Dieu".


   2. (16,2-3)


   Et le premier partit
   et répandit sa coupe (4,12) _sur la terre;
   et un ulcère
        malin
              _et douloureux
                      frappa les hommes
                             qui avaient
                                    la marque (5,7)
                                           de la bête
   et ceux qui adoraient son image.


   Et le deuxième répandit sa coupe (5,12) _dans la mer;
   et elle devint sang _comme d'un mort,
   et tout être vivant _qui était dans la mer mourut.


   3. (16,4-7)


   Et le troisième répandit sa coupe (6,12) dans les fleuves
        et les sources d'eau;
   et les eaux devinrent de sang.
   Et j'entendis l'ange des eaux qui disait: "Vous êtes juste, (voix 5)-5
        celui qui est
        et celui qui était
        le Saint,
        parce qu'ainsi vous avez jugé.
   Car ils ont versé le sang des justes et des prophètes,
   et vous leur avez donné du sang à boire:
   ils en sont dignes (7,7)".
   Et j'entendis...
             Et j'entendis l'autel qui disait:
             "Oui, (voix 6)-6
             Seigneur,
             Dieu
             le Tout-Puissant (5,9),
             vos jugements sont vrais
             et justes".


   4. (16,8-9)


   Et le quatrième répandit sa coupe (7,12) _sur le soleil,
   et il lui fit donné de brûler les hommes _par le feu;
   et les hommes furent brûlés _d'une grande chaleur,
   et ils blasphémèrent le nom
   de Dieu
   à qui appartient l'autorité _sur ces plaies
   et ils ne se repentirent (11,7,12) point _pour lui rendre gloire.


   5. (16,10-11)


   Et le cinquième répandit sa coupe (8,12) _sur le trône _de la bête,
   et son royaume fut plongé dans les ténèbres;
   et les hommes se mordaient la langue _de douleur,
   et ils blasphémèrent le Dieu _du ciel
   à cause de leurs douleurs
   et à cause de leurs ulcères,
   et ils ne se repentirent (12,7,12) point _de leurs oeuvres.


   6. (16,12-16)


   Et le sixième répandit sa coupe (9,12) sur le grand fleuve, l'Euphrate,
   et les eaux
               en furent desséchées,
                      afin de préparer (5,7)
                             le passage
                                    aux rois venant
                                           du sol
                                                  de l'Orient.
   Et je vis (28) sortir de la bouche du dragon,
        et de la bouche de la bête,
        et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles.
        Car ce sont des esprits de démons qui font des signes (6,7),
   et ils vont vers les rois
               de toute la terre,
                      afin de les rassembler
                             pour le combat
                                    du grand jour
                                           du Dieu
                                                  Tout-Puissant (6,9).
   Voici que je viens (4,7) comme un voleur.
   Heureux (3,7) celui qui veille
        et qui garde ses vêtements (5,7), afin qu'il ne marche pas nu
        et qu'ils ne voient la honte de sa nudité!
   Et ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hebreu Armagédon.


   7. (16,17-19a)


   Et le septième répandit sa coupe (10,12) dans l'air;
   et il sortit du sanctuaire une grande voix
        venant du trône, qui disait:
   "C'en est fait!" (voix 7)-7
   Et il y eut des éclairs,
        et des voix
        et des tonnerres
   et un grand tremblement (6,7),
        tel que jamais, depuis que l'homme est sur la terre,
        il n'y eut tremblement (7,7) de terre si grand.
   Et la grande cité fut divisée en trois parties,
   et les villes des nations s'écroulèrent.


   (16,19b-21)


   Et Dieu se souvint de Babylone (2,6) la grande,
   pour lui faire boire le calice _du vin _de la fureur _de sa _colère.
   Et toutes les îles s'enfuirent,
   et l'on ne retrouva plus de montagnes.
   Et des grêlons énormes, pouvant peser un talent, tombèrent du ciel sur les hommes;
   et les hommes blasphémèrent Dieu _à cause du fléau de la grêle,
   parce que ce fléau était très grand.

5. Vision 29: La vision de Babylone

Poème de Babylone

   (17,1-5) (17,1-18) [1]-[7]

    Et l'un des sept anges qui portaient les sept coupes (11,12) vint [1]
    et me parla (10,12) en disant:
   _"Viens, (voix 1)-8
        _je te montrerai le jugement _de la grande prostituée
        _qui est assise _sur les grandes eaux,
        _avec laquelle se sont souillés les rois _de la terre,
   .et qui a enivré .les habitants .de la terre .du vin .de sa prostitution (4,7)".
    Et il me transporta en esprit dans un désert.
    Et je vis (29) une femme assise sur une bête écarlate, remplie (5,7) de noms de blasphème
        ayant sept têtes
        et dix cornes.
    Et cette femme...
             Et cette femme était revêtue (9,12) de pourpre
                  et d'écarlate;
             et richement parée d'or,
                  et de pierres précieuses
                  et de perles;
             elle tenait à la main une coupe d'or, remplie (6,7) d'abominations
                  et des souillures de sa prostitution (5,7)
             et sur son front était écrit un nom,
             c'est un mystère
             "BABYLONE (3,6) LA GRANDE,
             LA MERE DES PROSTITUEES
                  ET DES ABOMINATIONS DE LA TERRE"

6. Vision 30: L'explication du mystère


   (17,6-7)
[2]
   Et je vis (30) cette femme ivre _du sang _des saints
   et du sang des martyrs de Jésus (8,14);
   et, en la voyant, je fus saisi _d'un grand étonnement. (voix 2)-9
   Et l'ange me dit: "Pourquoi t'étonner? Moi je vais te dire le mystère _de la femme
   et de la bête _qui la porte,
   celle qui a les sept têtes
   et les dix cornes.


   (17,8-9a)
[3]
   La bête que tu as vu était
        et n'est plus;
   et elle doit remonter de l'abîme (5,7)
   et c'est à la perdition qu'elle s'en va.
   Et les habitants de la terre,
        dont le nom n'est pas écrit dès la fondation du monde
        dans le livre de la vie,
        seront étonnés en voyant la bête,
   parce qu'elle était,
        et elle n'est plus
   et elle vient.
   C'est ici [qu'il faut] un esprit doué de sagesse.


   (17,9b-11)
[4]
   Les sept têtes sont sept montagnes,
        sur lesquelles la femme est assise.
   Ce sont aussi sept rois:
   Les cinq sont tombés,
   l'un subsiste,
   l'autre n'est pas encore venu,
        et quand il sera venu, il doit demeurer peu de temps.
   Et la bête qui était
        et qui n'est plus,
   (et) elle-même en est un huitième,
        et elle est des sept,
        et c'est à la perdition qu'elle s'en va.


   (17,12-14)
[5]
   Et les dix cornes que tu as vues ce sont dix rois
        qui n'ont pas encore reçu la royauté,
        mais qui recevront un pouvoir de roi pour une heure avec la bête.
   Ceux-ci ont un même dessein,
   et ils mettent au service de la bête leur puissance (10,12)
        et leur autorité.
   Ils feront la guerre à l'Agneau [6,9,28],
   et l'Agneau [7,9,28] les vaincra, parce qu'il est Seigneur des seigneurs
   et Roi des rois,
   et ceux qui l'accompagnent sont les appelés
        et les élus
        et les fidèles".


   (17,15)
[6]
   Et il me dit:
   "Les eaux que tu as vues,
   là où la prostituée est assise,
   ce sont des peuples
   et des foules
   et des nations
   et des langues.


   (17,16-18)
[7]
   Et les dix cornes que tu as vues
        et la bête
   ha‹ront elles-mêmes la prostituée;
   et elles la rendront désolée
        et nue;
        et elles mangeront ses chairs (1,7)
        et la consumeront par le feu.
   Car Dieu leur a mis au coeur d'exécuter son dessein,
   et de faire un seul dessein
        et de donner leur royauté à la bête, jusqu'à ce que les paroles de Dieu soient accomplies.
   Et la femme que tu as vue, c'est la grande cité
   qui a la royauté sur les rois de la terre".

7. Vision 31: La chute de Babylone

   (18,1-3) - 1 -


   Après cela,
               je vis (31)
                      descendre
                             du ciel
                                    un autre ange,
                                           qui avait
                                                  une grande autorité;
        et la terre fut illuminée de sa gloire.
   Et il cria d'une voix forte, disant: "Elle est tombée, (voix 3)-10
        Elle est tombée, Babylone (4,6)
        la grande!.
   Et elle est devenue une habitation de démons
   et un séjour de tout esprit impur,
   et un repaire de tout oiseau immonde
        et odieux,
        parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de sa prostitution (6,7),
   et les rois de la terre se sont souillés avec elle,
   et les marchands de la terre se sont enrichis avec la puissance (11,12) de son luxe.

Poème de la punition de Babylone

   (18,4-7a) - 2 - (18,4-21) [1]-[7]
(voix 4)-11
   Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: "Sortez du milieu d'elle, ô mon peuple, [1]
        afin de ne point participer à ses péchés,
        et de n'avoir point part à ses calamités;
   car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel
        et Dieu s'est souvenu de ses iniquités.
   Payez-la comme elle-même a payé,
   et rendez-lui au double selon ses oeuvres;
   dans la coupe où elle a versé à boire, versez-lui le double;
   autant s'est-elle glorifiée
        et plongée dans le luxe,
   autant donnez-lui de tourment
        et de deuil.


(*) Ce "ne...point" sera contesté 7 fois entre Ap.18,14 et Ap.18,24. Le verbe "voire" ne reapparait que jusqu'à Ap.19,11, quand s'ouvre le ciel.
   (18,7b-8) - 3 - [2]


   Parce qu'elle dit en son coeur:
   "Je trône en reine;
   je ne suis point veuve
   et ne connaîtrai point(*) le deuil!"
   à cause de cela, en un même jour, les calamités fondront sur elle,
        la mort,
        et le deuil
        et la famine,
   et elle sera consumée par le feu;
   car il est puissant le Seigneur
        Dieu
        qui l'a jugée".

   (18,9-10) - 4 - [3]


   Et ils pleureront
   et se lamenteront sur elle, les rois de la terre
   ceux qui se sont prostitués avec elle
        et qui ont vécu dans le luxe
   quand ils verront la fumée (10,6,12) de son embrasement.
   Se tenant à distance, par crainte de ses tourments, ils diront:
   "Malheur!
        Malheur!,
        O grande ville,
        Babylone (5,6),
        ô puissante cité,
   parce qu'en une heure est venu ton jugement!".

   (18,11-13) - 5 - [4]
(1)-(7)
   Et les marchands
        de la terre
               pleurent
                      et sont dans le deuil à son sujet,
                             parce que personne
                                    n'achète plus
                                           leur cargaison:

                    (8 articles de luxe)                     
(2)
                       cargaison d'or
                       et d'argent
                       et de pierres précieuses
                       et de perles
                       et de lin fin
                       et de pourpre
                       et de soie
                       et d'écarlate;                     

                    (6 articles de la construction)                     
(3)
                       et tout bois de senteur de toute espèce
                       et toute sorte d'objets d'ivoire
                       et toute sorte d'objets de bois très précieux
                       et d'airain
                       et de fer
                       et de marbre                     

                    (5 parfums)                     
(4)
                       et de la cannelle
                       et des parfums
                       et de la myrrhe
                       et de l'encens
                       et de résine odorante                     

                    (4 articles d'alimentation)                     
(5)
                       et du vin
                       et de l'huile
                       et de la fleur de farine
                       et du blé                     

                    (4 éléments d'une ferme)                     
(6)
                       et des bestiaux
                       et des brebis
                       et des chevaux
                       et des chars                     

                    (2 éléments humains)                     
(7)
                       et des corps
                       et des âmes d'hommes.

(La série a été: 8 6 5 4 4 2, au lieu de 7 (4+3) 6 5 4 3 2. Le symbol de Dieu, il ne s'y trouve pas.)

   (18,14-15) - 6 - [5]


   Et les fruits dont tu faisais tes délices _s'en sont allés loin de toi;
   et toutes les choses délicates
   et magnifiques sont perdues pour toi;
   et tu ne les retrouveras plus (1).
   Les marchands de ces produits _qui se sont enrichis avec elle,
   se tiendront à distance _par crainte de ses tourments; _ils pleureront
   et se désoleront, _disant:

   (18,16-17a) - 7 -


             _"Malheur! _Malheur! _O grande ville, _qui était revêtue (10,12) de fin lin,
             et de pourpre
             et d'écarlate
             et qui était richement parée d'or
             et de pierres précieuses
             et de perles,
             en une seule heure _ont été dévastées tant de richesses!".

   (18,17b-19) - 8 - [6]


   Et tous les pilotes
        et tous ceux qui naviguent vers la ville,
        et les matelots
        et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient à distance,
   et ils s'écriaient en voyant la fumée (11,6,12) de son embrasement:
   "Que pouvait-on comparer à cette grande ville?"
   Et ils jetaient de la poussière sur leur tête,
   et ils criaient en pleurant
        et en se désolant:
   "Malheur! Malheur! la grande ville,
        dans laquelle se sont enrichis tous ceux qui avaient les navires sur la mer,
                                                 en tirant profit de sa richesse,
   parce que en une seule heure elle a été réduite en désert!".

   (18,20) - 9 - [7]


   Réjouis-toi sur elle,
   ô ciel,
   et les saints
   et les apôtres
   et les prophètes;
   car, en la jugeant,
   Dieu vous a fait justice.

   (18,21-24) - 10 -


   Et un ange puissant prit une pierre
   semblable à une meule de moulin _grande,
   et la lança _dans la mer, _en disant:
   "Ainsi, _d'un élan impérieux, _sera précipitée Babylone (6,6),
   la grande ville,
   et on ne la retrouvera plus (2).(*)
   Et le son...
(*) Le même mot "Babylone" ne reapparait après la sixième fois.      


        Et le son des joueurs de cithare
             et des musiciens
             et des joueurs de flûte
             et des joueurs de trompette, ne sera plus (3) entendu en toi;
        et tout artisan de tout métier, ne se trouvera plus (4) en toi;
        et le bruit de la meule ne sera plus (5) entendu en toi;
        et la lumière de la lampe ne brillera plus (6) en toi;
             et la voix de l'époux et de l'épouse ne sera plus (7) entendue en toi;
        parce que tes marchands étaient les grands de la terre,
             parce que toutes les nations ont été égarées par tes enchantements.
        Et c'est dans cette ville qu'on a trouvé le sang des prophètes et des saints,
             et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre".

Poème de l'Alléluia au ciel

   (19,1a) - 11 - (19,1-8) [1]-[7]

 Après cela, [1]
        j'entendis
               dans le ciel
                      comme une grande voix
                             d'une foule immense
                                    qui disait:
                                           "Alléluia!
  (voix 6)-1
   (19,1b-2)
[2]
   Le salut
   et la gloire
   et la puissance (12,12) _appartiennent à notre Dieu,
   parce que ses jugements sont vrais _et justes.
   Parce qu'il a jugé la grande prostituée
   qui corrompait la terre _par sa prostitution (7,7)
   et il a vengé le sang _de ses serviteurs _répandu par ses mains".

   (19,3a) [3]

   Et ils dirent une seconde fois: "Alléluia! (voix 7)-2

   (19,3b-4) [4]


   Et sa fumée (12,7,12) monte aux siècles des siècles.
   Et les vingt-quatre anciens (12,7,12)
   et les quatre êtres vivants tombèrent
   et adorèrent Dieu
   assis sur le trône, en disant:
   "Amen!
   Alléluia!"

   (19,5) [5]


   Et il sortit du trône une voix
        qui disait:
               "Louez notre Dieu, (voix 8)-3
                       vous tous ses serviteurs,
                             et vous qui le craignez,
                                    petits
                                           et grands!"
   (19,6) [6]


   Et j'entendis comme (1) la voix _d'une foule immense,
   et comme (2) le bruit _des grandes eaux,
   et comme (3) le fracas _de puissants tonnerres, _disant:
   "Alléluia! (voix 9)-4
   car il règne (4,7), _le Seigneur
   notre Dieu,
   le Tout-Puissant (7,9)

   (19,7-8) [7]


   "Réjouissons-nous,
   et tressaillons d'allégresse
   et rendons-lui gloire;
   car les noces _de l'Agneau [8,9,28] sont venues,
   et son épouse est préparée (6,7),
   et il lui a été donné de se revêtir (11,12) _de lin fin,
                                                           _éclatant,
                                                           _pur".
   Ce fin lin, ce sont les vertus _des saints.

   (19,9-10) - 12 -

   Et l'ange me dit: voix 10)-5
        "Ecris:
                      Heureux (4,7)
                             ceux qui
                                    sont invités
                                           au festin
                                                  des noces
                                                         de l'Agneau [9,9,28]!"
   Et il ajouta: (voix 11)-6
        "Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu".
   Et je suis tombé à ses pieds pour l'adorer
   et il me dit: (voix 12)-7
        "Garde-toi de le faire!
   Je suis ton compagnon de service,
        et celui de tes frères
        qui gardent le témoignage de Jésus (9,14).
   Adore Dieu".
   Car le témoignage de Jésus (10,14) est l'esprit de la prophétie (3,7).


VII - La nouvelle Jérusalem

1. Vision 32: Le Roi des rois

   (19,11-13) - 1 -


   Et je vis (32) le ciel ouvert,
   et voici un cheval blanc;
   et celui qui le montait s'appelle Fidèle
        et Véritable;
        et il juge
        et combat avec justice.
   Ses yeux étaient comme une flamme ardente;
   et il avait sur la tête plusieurs diadèmes,
        ayant un nom écrit
        que nul ne connaît (12,12) que lui-même;
   et il était revêtu (12,12) d'un vêtement (6,7) teint de sang:
   et son nom est le Verbe de Dieu.

   (19,14-16) - 2 -

_Et les armées _du ciel _le suivaient _sur des chevaux blancs, _vêtues
                                                     de fin lin,
                                                     _blanc,
                                                     _pur.
   Et de sa bouche sortait un glaive aigu (7,7) pour en frapper les nations;
   Et c'est lui qui les gouvernera avec un sceptre de fer,
_et c'est lui qui foulera _la cuve _du vin _de la fureur _de la colère _du Dieu _Tout-Puissant(8,9).
   Et sur son vêtement (7,7)
   et sur sa cuisse, un nom a été écrit: ROI DES ROIS
   ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS. .rc 1 ’

2. Vision 33: Le grand festin

Poème eschatologique

   (19,17-18) - 3 - (19,17-20,10) [1]-[7]

   Et je vis (33) un ange debout dans le soleil, [1]
   et il cria d'une voix forte à tous les oiseaux qui volaient par le milieu du ciel:
   "Venez (voix 1)
        rassemblez-vous pour le grand festin de Dieu, pour manger la chair (2,7) des rois,
   et la chair (3,7) des chefs militaires,
   et la chair (4,7) des guerriers,
   et la chair (5,7) des chevaux
        et de ceux qui les montent,
   et la chair (6,7) de tous les hommes, libres
        et esclaves,
        et petits
        et grands".

3. Vision 34: La bête est prise

   (19,19-21) - 4 -

   Et je vis (34) la bête [2]
   et les rois de la terre
   et leurs armées, rassemblés pour faire la guerre à Celui qui était monté sur le cheval
        et à son armée.
   Et la bête fut prise,
   et avec elle le faux-prophète qui, par les signes (7,7) faits devant elle,
        avait trompé ceux qui avaient la marque (6,7) de la bête
        et ceux qui adoraient son image;
        tous les deux furent jetés vivants dans l'étang de feu qui brûle dans le soufre.
   Et le reste fut tué par le glaive de Celui qui était monté sur le cheval,
        celle qui sortait de sa bouche,
   et tous les oiseaux se rassasièrent de leurs chairs (7,7).

4. Vision 35: Le dragon est enchaîné

   (20,1-3) - 5 -

   Et je vis (35) descendre du ciel un ange qui tenait la clef de l'abîme (6,7) [3]
        et une grande chaîne dans la main;
   et il saisit le dragon, le serpent ancien,
        qui est le diable
        et Satan,
   et il l'enchaîna pour mille ans,
   et il le jeta dans l'abîme (7,7),
   et le ferma à clef
   et scella sur lui
        afin qu'il ne séduisît plus les nations,
        jusqu'à ce que les mille ans fussent écoulés.
   Après cela, il doit être délié pour un peu de temps.

5. Vision 36: Le roi des mille ans

   (20,4) - 6 -

   Et je vis (36) des trônes, [4]
   et ils s'assirent sur eux
   et un jugement leur a été donné;
   et les âmes de ceux qui avaient été décapités
        à cause du témoignage de Jésus (11,14)
        et à cause de la parole de Dieu,
   et ceux qui n'avaient point adoré la bête
        ni son image,
   et qui n'avaient pas reçu sa marque (7,7) sur leur front
        et sur leur main.
   Et ils eurent la vie,
        et régnèrent (5,7) avec le Christ (6,7) pendant mille ans.

   (20,5-6) - 7 -

   Les autres morts n'eurent point la vie, [5]
   jusqu'à ce que les mille ans fussent écoulés.
   Celle-ci, c'est la première résurrection!
   Heureux (5,7) _et saint _celui qui a part à la première résurrection!
   La seconde mort n'a point de pouvoir sur eux;
   ils seront prêtres _de Dieu _et du Christ (7,7),
   et ils régneront (6,7) avec lui _pendant les mille ans.

   (20,7-8) - 8 -

 .Et quand .les mille ans .seront accomplis, ._Satan .sera délié .de sa .prison, [6]
   et il en sortira _pour séduire les nations
   qui sont aux quatre extrémités _de la terre,
   Gog
   et Magog,
   afin de les rassembler _pour le combat:
   leur nombre est comme le sable _de la mer.

   (20,9-10) - 9 -

   Et elles montèrent sur la surface de la terre, [7]
   et elles cernèrent le camp des saints
        et la ville bien-aimée;
   et un feu descendit du ciel
        et il les dévora.
   Et le diable, leur séducteur, fut jeté dans l'étang de feu
        et de soufre,
   là où sont aussi la bête
        et le faux prophète,
   et ils seront tourmentés jour
        et nuit
   pour les siècles des siècles.

6. Visions 37 et 38: Le jugement final

   (20,11-15) - 10 -

   Et je vis (37) un grand trône blanc [*1*]
   et Celui qui était assis dessus, [*2*]
        devant sa face la terre
        et le ciel s'enfuirent
   et il ne fut plus trouvé de place pour eux. [*3*]


   Et je vis (38) les morts,
        les grands
        et les petits, debout devant le trône.
   Et des livres furent ouverts;
   et on ouvrit encore un autre livre,
        qui est le livre de la vie;
_et les morts _furent jugés, _d'après ce _qui était écrit _dans ces livres, _selon _leurs oeuvres.

- 11 -


   Et la mer rendit les morts, _ceux qu'il y avait en elle;
   et la Mort _et l'Enfer rendirent les morts, _ceux qu'il y avait en eux;
   et ils furent jugés _chacun selon leurs oeuvres.
   Et la Mort _et l'Enfer furent jetés dans l'étang de feu:
   C'est cela la seconde mort,
   l'étang de feu.

   .Et quiconque ne fut pas trouvé .inscrit .dans le livre .de la vie .fut jeté .dans l'étang .de feu.

7. Visions 39 et 40: La nouvelle Jérusalem

   (21,1-5a) - 12 -

   Et je vis (39) un nouveau ciel [*4*]
   et une nouvelle terre; _car le premier ciel [*5*]
   et la première terre ont disparu, [*6*]
   et il n'y a plus de mer. [*7*]


   Et je vis (40)
        descendre du ciel
               d'auprès de Dieu,
                      la ville sainte,
                             _une Jérusalem nouvelle,
                                    _préparée (7,7) comme une épouse
                                           _qui s'est parée pour son époux.
   Et j'entendis...
             Et j'entendis une voix forte qui venait du trône qui disait:
             "Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes: (voix 2)
             et il habitera avec eux,
             et ils seront son peuple;
             et lui-même il sera le Dieu avec eux.
             Et Il essuiera toute larme de leurs yeux,
             et la mort ne sera plus;
                  ni deuil,
                  ni cri,
                  ni douleur,
                  ne sera plus
                  car les premières choses ont disparu". (voix 3)

   Et Celui qui était assis sur le trône, dit: _"Voici que je fais toutes choses nouvelles".

   (21,5b-8) - 1 -

   Et il dit: "Ecris, car ces paroles sont sûres et véritables". (voix 4)
   Et il me dit: "C'est fait! (voix 5)
   Je suis l'Alpha et l'Oméga,
        le commencement et la fin.
_A celui qui a soif, _je _donnerai _gratuitement _de la source _de l'eau _de la vie.
   Celui qui vaincra possédera ces choses;
        et moi je serai pour lui Dieu,
        et lui il sera pour moi un fils.
   Mais pour...
        Mais pour les lâches
        et les incrédules
        et les abominables
        et les meurtriers
        et les impudiques
        et les magiciens
        et les idolâtres


        et tous les menteurs
        leur part est dans l'étang de feu et de soufre:
   c'est la seconde mort".

   (21,9-11) - 2 -

_Et vint me parler (11,12) _un des sept anges
        _qui tenaient _les sept coupes (12,12) _remplies (7,7) _des sept dernières _plaies,
   .et me parler .disant:
   ."Viens, (voix 6)
        .je te montrerai .la nouvelle mariée,
        .l'Epouse .de l'Agneau [1,7,28]"
_Et il me transporta en esprit sur une grande
        _et haute montagne,
_et il me montra la ville sainte, _Jérusalem,
_qui descendait du ciel _d'auprès de Dieu, _ayant la gloire de Dieu,

   .sa .lumière .est semblable à une pierre .très précieuse,
        .comme une pierre .de jaspe .cristalline.

Poème de Jérusalem

   (21,12-14) - 3 - (21,12-22,5) [1]-[7]
[1]
   Elle a une grande
   et haute muraille qu'a douze portes;
   et aux portes douze anges,
   et des noms incrits,
        que sont ceux des douze tribus des fils d'Isra‰l.
   Il y a trois portes à l'orient,
        et trois portes au nord,
        et trois portes au midi
        et trois portes à l'occident.
   Et la muraille de la ville a douze fondements
   et sur eux sont douze noms,
        ceux des douze apôtres de l'Agneau [2,7,28].

   (21,15-17) - 4 - [2]

_Et celui qui parlait (12,12) avec moi _tenait une mesure, _un roseau _d'or
        _pour mesurer la ville
        _et ses portes
        _et sa muraille.
   .Et la ville .est sur .un quadre,
   .et sa longueur .est égale à sa largeur.

_Et il mesura _la ville _avec son roseau, _jusqu'à douze mille stades(*) ;
_la longueur
        _et la largeur
        _et la hauteur en sont égales.
   .Et il en mesura .la muraille: .cent quarante-quatre coudées(*) , .mesure d'homme,
   .qui est aussi mesure d'ange.


(*) 1 stade = 177,6 m.    1 coudée = 0,444m.
   (21,18-21) - 5 - [3]


   Et la muraille de la ville est construite en jaspe,
   et la ville est d'un or pur semblable à un pur cristal.
   Les pierres fondamentales
        du mur
               de la ville
                      sont
                             ornées
                                    de toutes sortes
                                           de pierres précieuses;
   la première...
             la première base est de jaspe;
             la deuxième, de saphir;
             la troisième, de calcédoine;
             la quatrième, d'émeraude;
             la cinquième, de sardoine;
             la sixième, de cornaline;
             la septième, de chrysolithe;
             la huitième, de béryl;
             la neuvième, de topaze;
             la dixième, de chrysoprase;
             la onzième, d'hyacinthe;
             la douzième, d'améthyste.


   Et les douze portes sont douze perles,
   chaque porte est d'une seule perle;
   et la rue de la ville est d'un or pur, comme du verre transparent.

   (21,22-23) - 6 - [4]

   Et je ne vis point de temple, _car le Seigneur
   Dieu
   Tout-Puissant (9,9) _en est le temple,
   et l'Agneau [3,7,28].
   Et la ville n'a pas besoin _du soleil _ni de la lune _pour l'éclairer,
   car la gloire de Dieu l'illumine,
   et l'Agneau [4,7,28] est son flambleau.

   (21,24-27) - 7 - [5]


   Et les nations marcheront à sa lumière,
   et les rois de la terre y apporteront leur magnificence.
   Et ses portes ne seront point fermées chaque jour
        car il n'y aura point de nuit.
   Et on y apportera la gloire
        et l'honneur des nations;
   et il n'y entrera rien de souillé,
   aucun artisan d'abomination
        et de mensonge,
   mais seulement ceux qui sont inscrits dans le livre
        de vie
        de l'Agneau [5,7,28].

   (22,1-3a) - 8 - [6]


   Et il me montra un fleuve d'eau de la vie,
        clair comme du cristal,
   jaillissant du trône de Dieu
        et de l'Agneau [6,7,28].
   Au milieu de la rue de la ville;
   et de part
        et d'autre du fleuve,
        un arbre de vie
   qui donne douze fois ses fruits,
        les rendant une fois par mois,
   et dont les feuilles servent à la guérison des nations.
   Et il n'y aura plus aucun anathème.

   (22,3b-5) - 9 - [7]


   Et le trône de Dieu
        et de l'Agneau [7,7,28] sera dans la ville;
   et ses serviteurs le serviront,
   et ils verront sa face,
   et son nom sera sur leurs fronts.
   Il n'y aura plus de nuit,
   et ils n'auront plus besoin de la lumière de la lampe,
        ni de la lumière du soleil,
        parce que le Seigneur Dieu les illuminera;
   et ils régneront (7,7)
        pour les siècles
        des siècles.

   (22,6-7) - 10 -
(voix 7)
   Et l'ange me dit:
   "..Ces paroles .sont certaines
   ..et véritables;
   ..et le Seigneur, _..le Dieu .des esprits .des prophètes, _..a envoyé son ange
   ..pour montrer à ses serviteurs .les choses _..que doivent arriver .bientôt.

   .Et voici .que je viens (5,7) bientôt.
   .Heureux (6,7) .celui qui garde .les paroles _.de la prophétie (4,7) _.de ce livre!"

   (22,8-9) - 11 -
(voix 8)
   Et c'est moi, Jean,
        qui ai entendu
        et vu ces choses.
   .Et après les avoir entendues
        .et vues,
        .je tombai .aux pieds(*) .de l'ange .qui me les montrait .pour l'adorer.
   Et il me dit:
   "..Garde-toi .de faire .deci!
        ..Je suis .ton compagnon de service
   ..et de tes frères, ..les prophètes,
   ..et de ceux qui gardent .les paroles ..de ce livre.
   ..Adore .Dieu".


(*) On dit que ces versets sont une répétition rédactionelle d'Ap.19,10, puisqu'on ne peut pas expliquer que Saint Jean tombát dans la même erreur. Mais il ne s'agit pas d'une erreur involontière d'un copiste si aussi on peut completer les 12 strophes. Reste tout résolu en pensant que ce ange ci était beaucoup plus parfait que l'autre.
   (22,10-11) - 12 -
(voix 9)
   Et il me dit:
   _"Ne scelle point _les paroles _de la prophétie (5,7) _de ce livre,
   _car le temps _est _proche.
   Celui qui est injuste qu'il continue à faire le mal
   et celui qui se souille qu'il continue à se souiller,
   et le juste qu'il continue à faire la justice,
   et le saint qu'il continue à se sanctifier".


Épilogue

Les derniers mots de Jésus-Christ

   1. (22,12) - IV - [III contient d'Ap.2,1 jusqu'à Ap. 22,11]

 _Voici que _je viens (6,7) bientôt 1.[1]
_et ma rétribution _est avec moi, 2.[2]
                _pour rendre à chacun _selon ce qu'est _son oeuvre.


   2. (22,13)

 _Je suis _l'Alpha _et l'Oméga, 3.[3]
_le premier _et le dernier, 4.[4]
_le commencement _et la fin. 5.[5]


   3. (22,14-15)

   Heureux (7,7) ceux qui lavent leurs robes, 6.[6]
        afin d'avoir droit
               à l'arbre
                      de la vie,
                             afin d'entrer
                                    dans la ville
                                           par les portes!
   Dehors les chiens, 7.[7]
       et les magiciens, [8]
       et les impudiques, [9]
       et les meurtriers, [10]
       et les idolâtres, [11]
       et quiconque aime le mensonge _et s'y adonne!. [12]

   4. (22,16a) - V -

_C'est moi, _Jésus (12,14), _qui ai envoyé _mon ange _vous attester _ces choses, _pour les églises.

   5. (22,16b-17) - VI -


   C'est moi qui suis le rejeton
   et le fils de David,
   l'étoile brillante du matin"
   Et l'Esprit
        et l'Epouse disent:
        "Venez!".
   Que celui qui entend dise aussi:
        "Venez!".
   Que celui qui a soif
        vienne!
   Que celui qui le désire
        prenne de l'eau de la vie gratuitement!


(*) .Combien de mauvaises traductions qui veulent "ameliorer" le style de Saint Jean, font impossible de voir la structure que, en suivant l'original grec, est si evident! Même s'il n'est que pour cela, veritablement, on peut ne pas ajouter ni enlever aucun mot.
   6. (22,18-19) - VII -


   Je déclare aussi à quiconque entend les paroles _de la prophétie (6,7) _de ce livre
   que si quelqu'un y ajoute,(*)
   Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre;
   et que si quelqu'un retranche des paroles _du livre _de cette prophétie (7,7)
   Dieu lui retranchera sa part de l'arbre _de la vie
   et de la cité sainte,
   qui sont décrits dans ce livre.

Épiloge de Saint Joan

   7. (22,20-21) - 7 - [6 contient d'Ap.1,12 jusqu'à Ap.22,19]


   Celui qui atteste ces choses, dit:
   "Oui,
   Je viens (7,7) _bientôt".
   Amen!
   Venez,
   Seigneur _Jésus (13,14)!
   Que la grâce _du Seigneur _Jésus (14,14) _soit avec tous!


Email para Manuel Ma Domenech Izquierdo

Camino(s) ascendente(s):